Pays-Bas: un «monster truck» tue 3 personnes lors d'un spectacle

Le «monster truck» a dévié de sa trajectoire... (PHOTO VINCENT JANNINK, AFP)

Agrandir

Le «monster truck» a dévié de sa trajectoire avant de percuter des spectateurs lors d'un spectacle, dimanche aux Pays-Bas.

PHOTO VINCENT JANNINK, AFP

Agence France-Presse
LA HAYE, Pays-Bas

Une troisième personne est décédée après qu'un «monster truck», un pick-up 4x4 aux roues surdimensionnées, eut dévié de sa trajectoire dimanche avant de percuter des spectateurs au cours d'une exhibition de 4X4 aux Pays-Bas, a-t-on appris lundi auprès des autorités.

Une troisième personne est décédée après qu'un «monster... (PHOTO AGENCE FRANCE PRESSE) - image 1.0

Agrandir

PHOTO AGENCE FRANCE PRESSE

Le véhicule, dont le conducteur a été arrêté, avait dévié de sa trajectoire au-dessus de plusieurs voitures écrasées avant d'écraser plusieurs personnes dans la foule rassemblée dans la petite ville d'Haaksbergen, dans l'est des Pays-Bas.

Le premier bilan était de deux morts. «Une troisième personne est morte» après l'accident de dimanche, a annoncé le maire, Hans Gerritsen. «Les morts sont un garçon, un homme et une femme».

«Cinq personnes sont toujours dans un état critique et 18 autres sont blessés, a-t-il ajouté dans un communiqué

Les autorités ont refusé d'indiquer si les trois victimes décédées faisaient partie de la même famille.

Le spectacle avait lieu sur une large rue de la petite ville, à deux pas de la gare ferroviaire.

L'avocat du chauffeur, Rob Oude Breuil, a déclaré que son client, dont le nom n'a pas été divulgué, était soupçonné d'homicide involontaire, mais n'a pas été inculpé.

Il a été arrêté «dans son propre intérêt», a-t-il ajouté, cité par la télévision RTV Oost.

«Il est resté longtemps sur la scène du drame hier, il a vu un enfant sous les roues de son véhicule», a-t-il également déclaré. «Il est complètement brisé».

Alors que des témoins disent avoir vu un câble ou un tube d'où du liquide sortait sous le «monster truck», l'un des organisateurs de l'événement Geerlof Kanis a déclaré à la télévision publique néerlandaise NOS que les raisons du drame restaient obscures pour l'instant.

«Au lieu de freiner, le camion a foncé vers les spectateurs», a-t-il affirmé.

Deux vidéos publiées sur YouTube montrent une partie du drame : la trajectoire du 4x4, les cris des spectateurs et une barrière de sécurité projetée sur le côté.

«Ce que j'ai vu est indescriptible. Tout le monde hurlait et j'ai vu une énorme mare de sang», a témoigné Ten Heuw, un spectateur qui affirme qu'ils étaient entre 30 et 40 personnes à soulever «à mains nues» le véhicule pour libérer les victimes.

Pour Freek Lassche, un autre témoin, «le pire, c'est que les petits enfants étaient tous devant» pour mieux voir.

«Nous nous assurons qu'il y ait assez de place, mais à partir du moment où il y a un problème de freins, aucun espace n'est assez grand», a soutenu M. Kanis.

Les médias néerlandais se demandent si l'événement a respecté les consignes de la fédération internationale de Monster Truck Racing qui stipulent que les spectateurs doivent toujours être à au moins 10 mètres des camions.

Un événement similaire qui devait avoir lieu mardi dans la ville voisine de Tubbergen a été annulé en respect des victimes.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer