Une Femen massacre Vladimir Poutine... au musée Grévin

Une militante féministe Femen a détruit jeudi à... (PHOTO ÉRIC FEFERBERG, AFP)

Agrandir

Une militante féministe Femen a détruit jeudi à coups de pieu en bois la statue de cire de Vladimir Poutine au musée Grévin, aux cris de «Poutine dictateur», quelques heures avant la venue à Paris du président russe.

PHOTO ÉRIC FEFERBERG, AFP

Agence France-Presse
PARIS

Une militante féministe Femen a détruit jeudi à coups de pieu en bois la statue de cire de Vladimir Poutine au musée Grévin, aux cris de «Poutine dictateur», quelques heures avant la venue à Paris du président russe, a constaté un photographe de l'AFP.

La jeune femme, blonde, torse nu, a ensuite été embarquée par la police, le tout sous le regard impassible des statues de Juan Carlos, Barack Obama, François Hollande et Angela Merkel. Celle de Vladimir Poutine gisait, elle, à terre, la tête éclatée.

Une Femen s'est attaquée à coups de pieu... (PHOTO ÉRIC FEFERBERG, AFP) - image 2.0

Agrandir

Une Femen s'est attaquée à coups de pieu en bois la statue de cire de Vladimir Poutine

PHOTO ÉRIC FEFERBERG, AFP

La direction du Musée Grévin «déplore l'incident» et va porter plainte, a-t-elle indiqué auprès de l'AFP.

Selon elle, c'est la première fois qu'une statue est détruite, même si quelques précédents «politiques» existent. En 1979, la réplique de cire du dirigeant du parti communiste français de l'époque, Georges Marchais, avait été enlevée par des militants d'extrême droite, puis retrouvée dans la fosse aux ours du Jardin des plantes avec un noeud coulant et l'inscription «Moscou» sur le front.

La direction du Musée Grévin «déplore l'incident» et va porter plainte, a-t-elle indiqué auprès de l'AFP.

Selon elle, c'est la première fois qu'une statue est détruite, même si quelques précédents «politiques» existent. En 1979, la réplique de cire du dirigeant du parti communiste français de l'époque, Georges Marchais, avait été enlevée par des militants d'extrême droite, puis retrouvée dans la fosse aux ours du Jardin des plantes avec un noeud coulant et l'inscription «Moscou» sur le front.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer