Espagne: une dirigeante régionale du parti au pouvoir assassinée

Ce meurtre a choqué le pays, peu habitué... (Photo CESAR MANSO, AFP)

Agrandir

Ce meurtre a choqué le pays, peu habitué à ce type d'attaques

Photo CESAR MANSO, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
MADRID

Une dirigeante de province du Parti populaire (PP) conservateur au pouvoir en Espagne, Isabel Carrasco, a été tuée par balles lundi à Leon (nord), vraisemblablement dans un acte de «vengeance personnelle», a annoncé le ministère de l'Intérieur.

Isabel Carrasco... (Photo FELIX MERINO, AFP) - image 1.0

Agrandir

Isabel Carrasco

Photo FELIX MERINO, AFP

Deux femmes ont été arrêtées en relation avec le meurtre, «la femme et la fille d'un inspecteur de police», a précisé le préfet de la région de Castille et Leon, Ramiro Ruiz Medrano.

«Tout penche en faveur d'une vengeance personnelle sans relation avec le mandat politique» de la présidente de la province de Leon et de chef du Parti populaire de la ville, a affirmé un porte-parole du ministère de l'Intérieur.

«Il semble que la fille ait été licenciée hier par l'administration de la province où elle travaillait comme ingénieure des travaux publics. C'est pour cette raison que l'hypothèse d'une vengeance personnelle est la plus plausible», a ajouté le ministère.

La victime est morte après avoir été visée par plusieurs coups de feu, selon une porte-parole du PP local. Des policiers ont recouvert d'un drap blanc son corps gisant sur un pont piétonnier qui enjambe une rivière à Leon, où de nombreux habitants se sont rendus, selon un photographe de l'AFP.

Un policier à la retraite, qui se trouvait près du lieu du crime, «a pu aider à la rapide identification» des auteurs présumés du crime, selon un porte-parole du ministère de l'Intérieur.

Ce meurtre a choqué le pays, peu habitué à ce type d'attaques depuis la fin des attentats du groupe armé séparatiste basque ETA qui ont visé notamment des élus dans les années 1990 et au début des années 2000.

Isabel Carrasco devait se rendre dans la soirée à une réunion électorale à Valladolid (nord) dans le cadre de la campagne des européennes, où devait être présent le chef du gouvernement, Mariano Rajoy.

Sous le choc, Mariano Rajoy et d'autres élus du PP et de l'opposition socialiste ont immédiatement annulé leurs engagements prévus.

«En raison de la mort d'Isabel Carrasco, présidente du Parti populaire à Leon et de la province de Leon, le Parti populaire exprime sa plus profonde tristesse et annonce la suspension de tous les événements prévus aujourd'hui», a affirmé le PP dans un communiqué.

Comme son parti, Mariano Rajoy s'est dit «consterné par l'assassinat d'Isabel Carrasco» sur son compte twitter.

Née en 1955 à Santibanez del Bernesga (Leon), Isabel Carrasco, était licenciée en droit et avait été inspecteur des finances. Elle fut conseillère de l'Économie et des Finances de la région de Castille et Leon de 1995 à 2003, et sénatrice de la région de 2003 à 2007. Elle était présidente de la province de Leon depuis le 18 juillet 2007.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer