Le Cosaque qui a attaqué Pussy Riot a été tenu responsable

Pussy Riot a passé cinq jours à Sotchi... (PHOTO ERIC GAILLARD, REUTERS)

Agrandir

Pussy Riot a passé cinq jours à Sotchi cette semaine.

PHOTO ERIC GAILLARD, REUTERS

Associated Press
SOTCHI

Le Cosaque qui a attaqué des membres du groupe punk Pussy Riot avec une cravache, plus tôt cette semaine, a été déclaré responsable de ses gestes, a annoncé le vice-premier ministre Dmitri Kozak.

Celui-ci n'a pas précisé si l'homme avait été mis à l'amende ou arrêté.

Pussy Riot a passé cinq jours à Sotchi cette semaine, filmant des scènes pour une nouvelle vidéo. Un groupe de cosaques munis de cravaches les ont attaquées mercredi, quelques minutes après que le groupe eut commencé à interpréter sa chanson.

Selon Kozak, les femmes sont venues à Sotchi dans le but de provoquer un conflit, et a ajouté que ce conflit impliquait «des résidants locaux».

Des médias locaux ont rapporté vendredi que le Cosaque en question avait reçu une amende, mais ne l'ont pas identifié.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer