GB: les évêques anglicans excluent la bénédiction de mariages homosexuels

L'archevêque de Cantorbéry, Justin Welby, chef spirituel des... (Photo Chris Ison, archives Reuters)

Agrandir

L'archevêque de Cantorbéry, Justin Welby, chef spirituel des quelque 80 millions d'anglicans dans le monde, a exprimé à plusieurs reprises son opposition au mariage de personnes de même sexe.

Photo Chris Ison, archives Reuters

Agence France-Presse

Les évêques de l'Église anglicane d'Angleterre ont exclu samedi, dans un communiqué, la bénédiction de mariages homosexuels et ont rejeté la possibilité pour les membres du clergé de se marier avec une personne du même sexe.

«Des cérémonies de bénédiction» pour les couples homosexuels «ne doivent pas être organisées» au sein de l'Église d'Angleterre, a estimé le collège des évêques après s'être réuni jeudi.

Il considère en outre «qu'il ne serait pas approprié pour une personne dans les ordres de se marier avec une personne du même sexe, étant donné la nécessité pour le clergé de donner l'exemple sur l'enseignement de l'Église».

Ces consignes vont partiellement à l'encontre des recommandations faites en novembre dans un rapport commandé par les évêques. Ce document, rédigé par l'équipe chargée de la politique de l'Église d'Angleterre en matière de sexualité, estimait qu'«il pouvait y avoir des circonstances où un prêtre (...) devrait être libre de célébrer une union de même sexe mais ne devrait pas en avoir l'obligation».

Les députés britanniques ont donné leur feu vert en juillet dernier au mariage homosexuel, au terme d'un débat qui n'a pas suscité de remous dans le pays.

La loi laisse aux diverses confessions la possibilité de célébrer ou non des unions homosexuelles religieuses, à l'exception de l'Église anglicane majoritaire dans le pays, au sein de laquelle le mariage homosexuel reste illégal. L'archevêque de Cantorbéry, Justin Welby, chef spirituel des quelque 80 millions d'anglicans dans le monde, a exprimé à plusieurs reprises son opposition au mariage de personnes de même sexe.

Les premiers mariages homosexuels doivent être célébrés en Angleterre et au Pays de Galles à compter du 29 mars.

La nouvelle loi prévoit de permettre à des couples de même sexe de se marier civilement. Elle est néanmoins avant tout symbolique, puisque les couples homosexuels ont déjà les mêmes droits parentaux que les couples hétérosexuels: ils peuvent adopter, recourir à la procréation médicalement assistée et à une mère porteuse, pourvu qu'elle ne soit pas rémunérée.

Les homosexuels peuvent en outre s'unir depuis 2005 dans le cadre d'un partenariat civil.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer