Mort de Diana: Scotland Yard examine de nouvelles informations

Diana et son compagnon Dodi Al-Fayed, ainsi que... (PHOTO JACQUELINE ARZT, ARCHIVES AP)

Agrandir

Diana et son compagnon Dodi Al-Fayed, ainsi que leur chauffeur Henri Paul, avaient trouvé la mort dans un accident de voiture le 31 août 1997, dans un tunnel sous le pont de l'Alma à Paris.

PHOTO JACQUELINE ARZT, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LONDRES

La police britannique a annoncé aujourd'hui qu'elle examinait de nouvelles informations en sa possession concernant la mort de Diana dans un accident de voiture en 1997 à Paris, dont, d'après des médias, une allégation selon laquelle la princesse a été assassinée par un membre des forces armées britanniques.

Citant une source militaire, l'agence de presse britannique Press Association (PA) a dit avoir compris que cette allégation avait été faite par les anciens beaux-parents d'un ancien soldat et reposait sur des informations dont ce dernier avait parlé par le passé.

PA et la chaîne de télévision britannique Sky News ont précisé que ces nouveaux éléments avaient été fournis à Scotland Yard par la Police militaire royale.

Sky News a ajouté que cette allégation comportait des références au journal intime de Diana et au SAS (Special Air Service), une unité d'élite de l'armée britannique.

Dans un communiqué, la police a simplement indiqué qu'elle examinait des informations lui étant récemment parvenues concernant la mort de Diana et de son ami Dodi Al-Fayed et qu'elle vérifiait « leur pertinence et leur crédibilité ».

« Il ne s'agit pas de la réouverture d'une enquête », a ajouté la police, soulignant que l'examen de ces nouvelles informations ne relevait pas de « l'Opération Paget ». L'Opération Paget était le nom donné à l'enquête de la police sur les théories du complot qui s'étaient multipliées à propos de cet accident de voiture. L'enquête avait conclu que toutes ces théories étaient sans fondement.

Scotland Yard n'a pas souhaité donner d'autres détails.

Quant au ministère de la Défense, il s'est refusé à tout commentaire.

Diana, ex-épouse du prince Charles, héritier du trône britannique, et son compagnon Dodi Al-Fayed, fils de l'homme d'affaires égyptien Mohamed Al-Fayed, ainsi que leur chauffeur Henri Paul, avaient trouvé la mort dans un accident de voiture le 31 août 1997, dans un tunnel sous le pont de l'Alma, à Paris.

Dodi Al-Fayed et le chauffeur avaient été déclarés morts sur les lieux de l'accident tandis que la princesse de Galles s'est éteinte plus tard à l'hôpital.

Le garde du corps Trevor Rees-Jones, membre de l'équipe chargée de la sécurité au service de la famille Al-Fayed, a survécu.

Diana, mère des princes William et Harry, avait épousé le prince Charles en 1981. Ils se sont séparés en 1992 avant de divorcer en 1996.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1607523:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer