Trois Français sur quatre voient l'islam d'un mauvais oeil

Seulement 32 % des sondés jugent que les valeurs... (PHOTO MICHEL EULER, ARCHIVES AP)

Agrandir

Seulement 32 % des sondés jugent que les valeurs de l'islam sont compatibles avec celles de la société française.

PHOTO MICHEL EULER, ARCHIVES AP

Partager

Sur le même thème

Agence France-Presse
Paris

Près de trois Français sur quatre (73 %) disent avoir une image négative de l'islam, quand les autres religions recueillent l'agrément d'une nette majorité, selon un sondage rendu public mardi.

 

 

 

 

Interrogés par le cabinet Tilder et l'Institut Montaigne, dans le cadre de l'émission «Place aux idées» diffusée mardi soir sur la chaîne LCP, 87 % des Français ont une bonne image du bouddhisme, 76 % du protestantisme, 69 % du catholicisme, 64 % du judaïsme, mais seulement 26 % de l'islam, 1 % ne se prononçant pas.

Si pour 52 %, l'islam est une religion comme les autres et pour 40 %, la présence de l'islam en France permet d'enrichir la culture française, 36 % seulement pensent la pratique de l'islam compatible avec les lois de la République.

Un sondé sur trois (33 %) admet ne pas bien connaître l'islam et 32 % seulement jugent ses valeurs compatibles avec celles de la société française.

À propos des pratiques associées à la religion musulmane, 77 % jugent le pèlerinage à la Mecque compatible avec la vie en société en France, chiffre qui passe à 55 % pour la consommation de viande halal, 51 % pour la fête de l'Aïd-El-Kebir, 47 % pour le jeûne du mois de ramadan, 36 % pour la réalisation de 5 prières par jour. Seulement 10 % des Français trouvent compatible le port d'un voile par les femmes dans les espaces publics.

Enfin huit Français sur dix estiment que les musulmans de France se voient offrir les moyens de pratiquer leur religion dans de bonnes conditions, selon le sondage.

Parmi les mots ou expressions qui viennent spontanément à l'esprit des personnes interrogées lorsqu'elles pensent à la religion musulmane, le sondage cite «intolérance», «intégrisme», avant «Coran», «femmes», «mosquée», ou «ramadan», «fanatisme» et «terrorisme».

L'enquête, intitulée Le regard des Français sur la religion musulmane, a été réalisée en ligne du 9 au 10 avril, sur un échantillon de 1189 individus représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas, à partir de l'accès panel Harris Interactive.

Elle fait écho à un sondage Ipsos réalisé fin janvier pour le quotidien Le Monde où près de trois Français sur quatre estiment que l'islam n'est pas compatible avec les valeurs républicaines.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer