Un hélicoptère s'écrase en plein Londres, 2 morts

Partager

Alice RITCHIE et Anne-Laure MONDESERT
Agence France-Presse
Londres, Royaume-Uni

Un hélicoptère a percuté une grue installée sur une tour d'habitation en construction, mercredi matin en pleine heure de pointe à Londres, un accident rarissime et spectaculaire qui a fait deux morts et provoqué le chaos, tandis que du carburant brûlait au milieu de débris au sol.

L'accident, qui a aussi fait treize blessés, s'est produit peu avant 8 h, heure locale et GMT (3 h à Montréal), par temps de brouillard dans le quartier de Lambeth, près d'un pont très fréquenté qui franchit la Tamise et non loin de l'immeuble du MI6, les services secrets britanniques.

Les deux morts sont le pilote de l'hélicoptère, qui selon la police était seul dans l'appareil, et une personne au sol.

La police, qui a exclu un acte terroriste, a précisé que six personnes avaient été hospitalisées, cinq pour des «blessures mineures» et une pour une jambe cassée. Sept autres ont été soignées sur place par les services de secours.

Les pompiers ont indiqué avoir secouru un homme dans une voiture en flammes et précisé en fin de matinée que «tous les feux avaient été éteints». Plus de 50 pompiers ont été chargés de sécuriser la grue endommagée.

Cette zone de la rive sud a été bouclée, engendrant de fortes perturbations dans le trafic automobile, et la station de métros et de trains Vauxhall a été temporairement fermée.

L'appareil devait survoler la capitale du sud au nord, mais il a été dérouté en raison des mauvaises conditions météorologiques, selon la police.

Le pilote avait demandé l'autorisation de se poser à l'héliport de Londres, à 5 km des lieux de l'écrasement, selon un porte-parole de l'héliport.

Mais il a percuté une grue installée sur «The Tower, One St George Wharf», l'un des immeubles d'habitation en construction les plus élevés d'Europe, haut de 51 étages et 181 mètres. Il a ensuite explosé, selon des témoignages de résidants et d'un pompier sur les lieux, provoquant une pluie de débris et enflammant plusieurs véhicules au sol.

«Il a explosé et les flammes se sont propagées aux bâtiments adjacents», a déclaré le pompier Bruce Grain. «C'était le chaos absolu», a-t-il dit, indiquant qu'à son arrivée «l'hélicoptère était toujours en flammes et des morceaux de pale se trouvaient sur le toit d'un bâtiment à proximité».

«Il y a eu un écrasement énorme, un bruit affreux, du style de ceux qui vous font comprendre immédiatement que quelque chose de terrible s'est passé», a quant à lui déclaré à l'AFP Nic Walker, un habitant du quartier qui a été évacué avec d'autres résidants, regroupés dans un café du coin.

«Je me suis précipité à la fenêtre et j'ai vu du combustible en flammes partout sur la route. J'ai compris tout de suite ce qui s'était passé, il y a beaucoup de brouillard ce matin», a ajouté le témoin, qui est ensuite sorti dans la rue et a vu des gens blessés. «C'est complètement dingue», a-t-il dit.

Un autre témoin, Mark Louis Sidney, qui se rendait à la station Vauxhall, a indiqué sur la chaîne Sky News avoir «vu des morceaux de l'hélicoptère se désintégrer et tomber du ciel». «J'ai vu que le sommet de la grue bougeait en haut du bâtiment», a-t-il ajouté.

Paul Robinson, 42 ans, conducteur d'un camion de ramassage d'ordures, a indiqué à l'AFP avoir senti quelque chose heurter son véhicule. Il a d'abord pensé avoir été percuté par un autre camion. Mais «en regardant en l'air, j'ai vu des débris tomber et j'ai détalé à toute allure», a-t-il dit à l'AFP.

En me retournant, «j'ai vu (des éléments de) la flèche de la grue tomber au sol. Cela a fait un grand boum», a-t-il dit.

Le premier ministre britannique David Cameron a affirmé qu'il faudrait se pencher «avec attention» sur les règles de survol en hélicoptère du centre de Londres, où abondent les grues.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer