Russie: le froid continue à faucher des vies

Le centre météorologique indiquait cependant sur son site... (Photo: AFP)

Agrandir

Le centre météorologique indiquait cependant sur son site internet que les grands froids se maintenaient à l'est de Moscou.

Photo: AFP

Partager

Agence France-Presse
Moscou

La vague de froid qui frappe la Russie depuis une dizaine de jours a fait 123 morts, mais s'atténuait mardi dans l'ouest du pays, après des températures qui ont atteint -30°C près de Moscou et approché -60°C à l'est de la Sibérie.

«Depuis le début de la vague de froid, 123 personnes sont mortes d'hypothermie et des suites d'engelures», a déclaré une source médicale citée par l'agence Interfax.

Un total de 833 personnes ont été hospitalisées, dont 345 dans les dernières 24 heures, parmi lesquelles 14 enfants, selon la même source.

Un précédent bilan faisait état lundi de 90 morts.

Lundi soir, un record de la consommation de l'électricité a été enregistré à Moscou et dans sa région, où il faisait -20°C, soit 12°C de moins que la moyenne pour cette période, selon la chaîne de télévision Moscou-24.

Il faisait encore -17° à Moscou mardi matin, mais les services météorologiques ont annoncé l'arrivée d'un front chaud venant de l'ouest et une remontée rapide des températures, qui devraient atteindre 0°C mercredi dans la capitale, avec des chutes de neige et des pluies verglaçantes.

Plus à l'ouest, l'antenne du ministère des Situations d'urgence de la région de Saint-Pétersbourg a publié un avertissement prévoyant de fortes bourrasques de neige avec des rafales de 10-13 m/sec.

Le centre météorologique indiquait cependant sur son site internet que les grands froids se maintenaient à l'est de Moscou.

Les températures ont atteint lundi -34°C dans l'Oural, -42°C à Tomsk (Sibérie), et jusqu'à -59°C en Iakoutie (extrême nord-est de la Sibérie), selon le site meteoinfo.ru.

Dans la république russe de Touva, dans le sud de la Sibérie, l'état d'urgence a été proclamé lundi à Khovou-Aksy, à 70 km de Kysyl, après une panne qui a laissé sans chauffage près de 4.000 personnes, selon la télévision NTV.

Mardi, les habitants de Khovou-Aksy, où il fait -40°C, étaient toujours dans le froid, les travaux à la centrale étant entravés par le gel.

Les autorités ont distribué des poêles à la population, selon NTV. Des habitants étaient hébergés dans des écoles équipées de chauffage de secours.

En Ukraine, dans les régions de Kiev et de Poltava (est), le froid intense (-20°C) de la semaine dernière a cédé la place à de fortes chutes de neige qui ont bloqué des routes dans le pays.

Les autorités avaient fait état vendredi de 83 décès dus à la vague de froid. Aucun nouveau chiffre ne serait publié avant vendredi prochain.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer