Le Vermont veut acheter ses médicaments d'ordonnance du Canada

Selon un projet de loi, le Vermont ferait... (Photo archives The New York Times)

Agrandir

Selon un projet de loi, le Vermont ferait l'achat de médicaments d'ordonnance aux prix canadiens, et qui sont, pour certains, trois fois moins chers que les produits équivalents aux États-Unis.

Photo archives The New York Times

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
MONTPELIER, Vermont

Un comité sénatorial du Vermont appuie un projet de loi qui permettrait à l'État d'acheter des médicaments d'ordonnance du Canada et qui signifierait des millions en économies pour les résidants.

Vermont Public Radio indique que le comité du Sénat sur la santé et le bien-être a voté à l'unanimité pour approuver la mesure. Selon la proposition, l'État agirait comme un grossiste et ferait l'achat de médicaments d'ordonnance aux prix canadiens moindres avant qu'ils ne soient distribués. Le plan est possible en vertu d'une loi sur l'accessibilité des soins.

La présidente du comité, la sénatrice Claire Ayer, a affirmé que certains médicaments étaient trois fois moins chers que les produits équivalents aux États-Unis.

Des détracteurs du projet de loi ont soutenu que les médicaments canadiens n'étaient pas sécuritaires. Mme Ayer a soutenu que l'argument était «bidon» étant donné qu'une grande proportion des médicaments d'ordonnance canadiens ont été fabriqués aux États-Unis.

Le projet de loi sera examiné par d'autres comités avant de se retrouver devant l'ensemble des sénateurs.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer