Le bilan des coulées de boue en Californie s'alourdit

La plupart des zones affectées par ces coulées... (PHOTO archives AFP)

Agrandir

La plupart des zones affectées par ces coulées de boue ont été dévastées en décembre par l'incendie «Thomas», le plus destructeur en surface brûlée de l'histoire de la Californie. Il n'y a désormais plus de végétation pour absorber l'eau et retenir les sols.

PHOTO archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Los Angeles

Les gigantesques coulées de boue qui ont déferlé en début de semaine sur une partie de la Californie du sud, déjà ravagée par de vastes incendies, ont fait 20 morts, selon un bilan publié dimanche, quatre personnes restant portées disparues.

Selon les services de secours du comté de Santa Barbara, le nombre de portés disparus pourrait «varier significativement» tandis que les équipes de sauveteurs continuent de fouiller les débris et les bâtiments à la recherche de victimes.

«L'environnement instable continue de présenter un important danger pour les civils et les secouristes» et «les quantités énormes de boue et de débris rendent l'accès et les progrès difficiles», a précisé le comté sur son site internet.

Les fortes pluies qui se sont abattues sur cette région très vallonnée et dont la végétation a été réduite en cendres par de vastes incendies en décembre ont créé les conditions parfaites pour déclencher des coulées de boue qui ont dévalé les collines de Montecito et d'autres villes du comté de Santa Barbara, au nord-ouest de Los Angeles.

Outre les morts et blessés, 65 maisons ont été détruites et plus de 460 autres endommagées. Plus de 6000 maisons et commerces étaient privés d'électricité et le réseau de gaz naturel est interrompu dans la quasi totalité de Montecito, tout comme celui d'eau potable.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer