La chaîne russe RT ne pourra plus couvrir le Congrès

Les agences de renseignement américain reprochent notamment à... (ARCHIVES AFP)

Agrandir

Les agences de renseignement américain reprochent notamment à RT d'avoir pris part à la campagne de désinformation présumée orchestrée par Moscou pendant la présidentielle américaine de 2016.

ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

La chaîne de télévision russe RT, contrôlée par Moscou et forcée de s'enregistrer aux États-Unis comme un «agent de l'étranger», s'est vue refuser mercredi son accréditation pour couvrir l'actualité parlementaire au Congrès de Washington.

La commission des journalistes qui décide de l'attribution des accréditations pour le Congrès a fait savoir à RT que l'accréditation lui a été retirée à l'issue d'un vote unanime.

«La mesure a été prise en réponse à l'enregistrement de la société d'exploitation de RT, T&R Productions LLC, comme un agent de l'étranger», a expliqué dans une lettre à la chaîne russe Craig Caplan, président de la commission (Executive Committee of the Radio-Television Correspondents Galleries).

Selon les règles de la commission, les accréditations «ne devraient pas être délivrées à un demandeur employé "par un quelconque gouvernement étranger ou un représentant de celui-ci"», a-t-il précisé.

Le département américain de la Justice avait demandé à RT en septembre de s'inscrire comme «agent de l'étranger» après que le renseignement américain eut estimé que la chaîne était «le principal média de propagande internationale du Kremlin». Les agences de renseignement reprochaient notamment à RT d'avoir pris part à la campagne de désinformation présumée orchestrée par Moscou pendant la présidentielle américaine de 2016, en faveur de Donald Trump.

RT s'est exécuté le 13 novembre et le président russe Vladimir Poutine a, en représailles, promulgué samedi dernier une loi permettant de classer en Russie également des médias comme «agents de l'étranger», avec dans le viseur les radios Voice of America et Radio Free Europe/Radio Liberty. Toutes deux sont financées par... le Congrès américain.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer