Jesse Jackson atteint de la maladie de Parkinson

Âgé de 76 ans, Jesse Jackson a confié qu'il était... (PHOTO NICHOLAS KAMM, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Âgé de 76 ans, Jesse Jackson a confié qu'il était pour lui « de plus en plus difficile d'accomplir les tâches quotidiennes ».

PHOTO NICHOLAS KAMM, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
CHICAGO

Jesse Jackson, pasteur et militant emblématique des droits civiques aux États-Unis, a annoncé vendredi qu'il souffrait de la maladie de Parkinson.

Âgé de 76 ans, celui qui a lutté avec Martin Luther King dans les années 1960 pour l'égalité des droits des Afro-Américains, a confié qu'il était pour lui «de plus en plus difficile d'accomplir les tâches quotidiennes».

«Ma famille et moi avons commencé à remarquer des changements il y a environ trois ans. J'ai pendant un temps refusé d'interrompre mon travail pour aller voir un docteur», écrit Jesse Jackson dans un communiqué.

«Après plusieurs examens, mes médecins ont conclu que le problème était la maladie de Parkinson, qui a eu raison de mon père», poursuit-il.

Son diagnostic a été rendu en 2015 et Jesse Jackson prévoit désormais d'opérer des «changements dans (son) mode de vie», en se concentrant sur la rééducation pour modérer la progression de cette maladie neurologique dégénérative, tout en travaillant à l'écriture de ses mémoires.

Il compte également mieux faire connaître cette pathologie incurable, aux causes encore méconnues et qui touche de sept à dix millions de personnes dans le monde.

Plusieurs célébrités en ont également souffert, comme le boxeur Mohamed Ali et le pape Jean-Paul II, ainsi que l'acteur Michael J. Fox, toujours en vie.

Jesse Jackson s'est présenté deux fois à la primaire démocrate pour la présidentielle américaine dans les années 1980, restant longtemps la personnalité afro-américaine la plus célèbre à avoir tenté la course à la Maison-Blanche... jusqu'à Barack Obama.

Figure de la gauche progressiste, Jesse Jackson préside aujourd'hui l'organisation «Rainbow Push Coalition», qui défend les droits des Afro-Américains, des personnes LGBT et des femmes, basée à Chicago.

La maladie de Parkinson ne «pourra jamais, jamais venir à bout de l'engagement spirituel en faveur de la justice du pasteur Jackson ni sa capacité à porter la voix de ceux dont la voix n'est pas entendue», a réagi le maire de Chicago et proche de Barack Obama, Rahm Emanuel.

«Il a changé le pays», a déclaré le pasteur Al Sharpton, autre figure de la lutte pour les droits des Noirs aux États-Unis,qui décrit Jesse Jackson comme son «mentor».

«Personne au cours de notre vie n'a servi (les autres) aussi longtemps et avec autant de force», a-t-il poursuivi dans une vidéo postée sur Instagram. «Nous prions pour lui, car il nous a donné sa vie.»




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer