Nouvelle résolution de destitution contre Trump au Congrès

Puisque la Chambre est contrôlée par la majorité... (Photo Evan Vucci, archives AP)

Agrandir

Puisque la Chambre est contrôlée par la majorité républicaine du président américain, la résolution n'a actuellement aucune chance d'être adoptée.

Photo Evan Vucci, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Pour la troisième fois cette année, un élu démocrate de la Chambre des représentants des États-Unis a présenté une résolution de destitution du président Donald Trump, accusé notamment d'entrave à l'enquête sur l'ingérence russe dans la campagne de 2016.

Mais la Chambre étant contrôlée par la majorité républicaine du président américain, la résolution n'a actuellement aucune chance d'être adoptée.

«Nous appelons la Chambre à commencer immédiatement des auditions sur la destitution», a déclaré Steve Cohen, élu du Tennessee.

Il accuse aussi le milliardaire de saper l'indépendance de la justice et la liberté de la presse, et de profiter de sa fonction pour s'enrichir, grâce à ses hôtels.

Sa résolution est selon lui soutenue par cinq de ses collègues, tous démocrates. Deux autres résolutions ont été auparavant dévoilées ou formellement déposées par les élus démocrates Brad Sherman (en juillet) et Al Green (en octobre), ce dernier soutenant également le texte de Steve Cohen.

Au total, seulement sept des 194 membres démocrates de la Chambre ont donc officiellement cosigné une de ces résolutions de destitution.

Les chefs démocrates et la plupart des membres de l'opposition se tiennent à l'écart de ce mouvement.

Mais pour Steve Cohen, ces initiatives peuvent aider le parti démocrate.

«La base démocrate a besoin de savoir qu'il existe des élus du Congrès prêts à tenir tête au président, à appeler à sa destitution, et à mettre en lumière son comportement illégal qui menace notre pays», a-t-il déclaré.

Le parti républicain contrôle l'ordre du jour de la Chambre.

Mais l'élu texan Al Green a déclaré récemment qu'il allait tenter d'utiliser une procédure parlementaire pour forcer un vote sur sa résolution avant Noël.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer