Nouvelle tentative démocrate au Congrès pour interdire les fusils d'assaut

«Ce texte ne stoppera pas toutes les fusillades,... (Photo Luke Sharrett, archives Bloomberg)

Agrandir

«Ce texte ne stoppera pas toutes les fusillades, mais il commencera à retirer ces armes de guerre de nos rues», a déclaré la sénatrice de Californie Dianne Feinstein.

Photo Luke Sharrett, archives Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Des sénateurs démocrates américains, emmenés par la sénatrice Dianne Feinstein, ont déposé une nouvelle fois mercredi une proposition d'interdiction des fusils d'assaut, des armes de guerre du type de celle qui a été utilisée pour massacrer des paroissiens dans une église texane dimanche.

«Nous déposons une nouvelle proposition de loi pour une raison: afin qu'après chaque fusillade commise à l'aide d'une arme d'assaut de style militaire, les Américains sachent qu'un outil pour réduire le nombre de ces massacres attend au Sénat, prêt à être débattu et soumis à un vote», a déclaré la sénatrice de Californie Dianne Feinstein, qui porte ce combat depuis des années dans la chambre haute du Congrès.

«Ce texte ne stoppera pas toutes les fusillades, mais il commencera à retirer ces armes de guerre de nos rues», a-t-elle reconnu.

Après le massacre de l'école Sandy Hook en 2012 (26 morts), le Sénat avait débattu de sa proposition de loi... puis l'avait rejetée par 60 voix contre 40, sous l'influence du lobby des armes.

Selon le décompte des démocrates, les États-Unis ont connu 50 fusillades ayant fait de multiples victimes ces dix dernières années, avec un bilan d'au moins 437 morts.

Leur projet d'interdiction n'a guère de chance d'aboutir dans un Sénat contrôlé par les républicains. Le texte vise à interdire la production, la vente et le commerce d'un certain nombre d'armes «de type militaire», tout en laissant les propriétaires actuels conserver légalement leurs armes.

Il interdirait également les mécanismes qui ont permis au tueur de Las Vegas (58 morts le 1er octobre) de transformer des armes semi-automatiques en mode automatique.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer