La plus âgée des sénatrices américaines brigue un nouveau mandat

Dianne Feinstein... (Photo Aaron P. Bernstein, archives REUTERS)

Agrandir

Dianne Feinstein

Photo Aaron P. Bernstein, archives REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

La sénatrice démocrate de Californie Dianne Feinstein, 84 ans, a annoncé lundi qu'elle était candidate à un cinquième mandat de six ans lors des élections législatives de novembre 2018.

Mais si elle est aujourd'hui la plus âgée de la chambre haute du Congrès américain, il lui reste du chemin à parcourir pour établir un record, plusieurs de ses prédécesseurs ayant siégé au-delà de leur centenaire.

«Je suis candidate à ma réélection au Sénat», a-t-elle écrit sur Twitter.

Dianne Feinstein est une légende du Congrès. Elle y représente le plus grand État américain, bastion progressiste, et défend avec persistance des causes de toute une vie, la première étant le renforcement de la législation sur les armes à feu. Elle était devenue mairesse de San Francisco en 1978 après que le maire ainsi que l'élu et militant gai Harvey Milk ont été abattus par un homme.

Mais elle n'épouse pas l'orthodoxie de la gauche américaine. Ancienne présidente de la commission du Renseignement, elle a soutenu sans ciller de nombreux programmes de surveillance et de renseignement décriés par les progressistes. Tout en publiant un rapport retentissant accusant la CIA de torture dans la «guerre contre le terrorisme».

Le tiers du Sénat et la totalité de la Chambre des représentants seront renouvelés l'an prochain. C'est la période à laquelle les sortants annoncent leurs intentions, avant les primaires rituelles qui auront en général lieu au printemps 2018.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer