Plan d'urgence dans les zoos et parcs de Miami

Une «vedette» du parc Gatorland, à Orlando.... (PHOTO FOURNIE)

Agrandir

Une «vedette» du parc Gatorland, à Orlando.

PHOTO FOURNIE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le zoo de Miami et le parc Gatorland, à Orlando, ont annoncé leur fermeture aujourd'hui et demain afin de se préparer à l'ouragan Irma. Les responsables ont un plan d'urgence pour assurer de la nourriture et de l'eau en quantité suffisante aux animaux.

À Gatorland, le directeur Mike Hileman a expliqué à un média local que sa petite équipe se préparait à placer une quarantaine de serpents dans des boites verrouillées, dont des serpents à sonnette, des cotonnades et des pythons birmans. Les serpents, de même que des ratons laveurs et rongeurs, seront mis à l'abri dans la salle de conférence d'un bâtiment en béton du parc.

Quant aux vedettes du parc, à savoir les alligators, M. Hileman s'inquiète moins. «Ils ont l'habitude de prendre une grande respiration et de s'enfoncer dans l'eau quand il y a menace. Ils remontent et redescendent», a-t-il dit. 

En Floride, les 230 établissements représentés par l'Association des Zoos et Aquariums ont l'obligation de répéter une fois par année un plan en cas de catastrophe. Le protocole comprend la vérification de générateurs d'urgence pour les animaux marins, dont les requins, manchots et poissons exotiques. 

L'État a entre autres retenu les leçons de l'ouragan Georges, en 1992, quand les gardiens du zoo de Miami ont donné refuge à une cinquantaine de flamants roses dans les toilettes publiques.

Le parc Disney World était encore ouvert aux visiteurs comme à l'habitude ce matin, mais a annoncé l'annulation de la soirée de joie, samedi, et d'une fête de l'Halloween, dimanche.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer