Houston: des inondations contrôlées à venir

Jessica Anderson, son mari Darrell et leurs enfants... (Photo Charlie Riedel, AP)

Agrandir

Jessica Anderson, son mari Darrell et leurs enfants regardent l'eau monter par-delà les limites du réservoir Addicks à Houston.

Photo Charlie Riedel, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jay Reeves, Juliet Linderman
Associated Press
Houston

Les autorités ont fait du porte-à-porte, dimanche, dans certains secteurs de Houston durement frappés par le passage de la tempête Harvey. Les résidants ont été mis en garde contre d'autres inondations à venir, alors qu'une municipalité voisine tente de remettre en marche son service d'eau potable et qu'une usine de produits chimiques demeure sous surveillance après avoir déjà provoqué des explosions.

Neuf jours après le passage de l'ouragan Harvey à travers le Texas, des secteurs de l'ouest de Houston se préparent à l'arrivée d'encore plus d'eau - pas à cause de la tempête, mais en raison de déversements contrôlés pour purger des bassins qui débordent. Les équipes de porte à porte ont pressé les occupants des maisons qui ont déjà reçu de l'eau d'évacuer les lieux et ont averti que l'électricité serait coupée dans certains secteurs.

Le maire Sylvester Turner a déclaré au réseau NBC qu'il avait signé un ordre d'évacuation pour toutes les habitations infiltrées par l'eau, plaidant qu'il est dangereux de demeurer sur les lieux. Il a également souligné le danger pour les équipes d'urgence et les premiers répondants qui sont appelés sur place pour protéger les résidants.

Les autorités de Beaumont, une ville d'environ 120 000 habitants, tentaient de réparer le système de traitement des eaux, qui a cessé de fonctionner après que la rivière Neches eut débordé et inondé ses installations.

Le Corps de génie de l'armée des États-Unis a envoyé des pompes, et une équipe de l'entreprise ExxonMobil a construit et installé un conduit d'admission temporaire afin de renflouer un réservoir de la ville. Exxon a une raffinerie et des usines à Beaumont.

À Crosby, à l'extérieur de Houston, les autorités continuaient de surveiller l'usine Arkema, où trois remorques remplies de produits chimiques hautement instables ont pris en feu, projetant une épaisse fumée noire dans le ciel. Une porte-parole des incendies du comté de Harris a dit qu'il n'y avait aucun feu actif en ce moment, mais que six autres remorques étaient surveillées par les autorités.

À d'autres endroits, des gens s'affairaient à enterrer leurs proches décédés et à cheminer vers le retour de la vie quotidienne. Famille et amis étaient réunis à Tyler, samedi, pour honorer la mémoire d'un ancien entraîneur de football et d'athlétisme dont la dépouille a été retrouvée le 28 août.

Jusqu'à maintenant, 44 décès sont attribués à l'ouragan et à la tempête. Le service d'incendie de New Waverly, à environ 88,5 km au nord de Houston, a rapporté qu'un bébé de six mois était porté disparu et présumé mort après avoir été arraché des bras de ses parents et emporté par le courant.

Les responsables scolaires ont annoncé que 12 000 élèves de la région de Houston vont être déployés dans d'autres écoles en raison des dommages causés par l'eau.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer