É.-U.: vers une saisie de plus de 140 millions en biens de pétroliers nigérians corrompus

Les autorités américaines ont engagé des poursuites pour confisquer, dans le... (PHOTO D'ARCHIVES)

Agrandir

PHOTO D'ARCHIVES

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Les autorités américaines ont engagé des poursuites pour confisquer, dans le cadre d'une affaire de corruption, les actifs aux États-Unis de dirigeants nigérians de sociétés pétrolières dont un yacht de 80 millions de dollars US, selon un communiqué du département de la justice vendredi.

Ce yacht, le Galactica Star, ainsi qu'un condominium de 50 millions de dollars US situé près de Central Park à New York figurent parmi les actifs liés à la signature de contrats attribués par une ancienne ministre du pétrole du Nigéria entre 2011 et 2015.

«Les États-Unis ne sont pas un sanctuaire pour les fruits de la corruption», a indiqué le procureur général adjoint Kenneth Blanco.

«Les dirigeants d'entreprises et responsables étrangers corrompus ne doivent pas se leurrer: si des fonds illicites sont à la portée des autorités américaines, nous chercherons à les saisir et à les rendre à ceux à qui ils ont été volés», a-t-il ajouté.

Ces actifs avaient été acquis avec les bénéfices tirés de contrats pétroliers accordés par l'ancienne ministre du pétrole nigériane Diezani Alison-Madueke, selon le département américain de la justice.

Selon les poursuites, elle avait accepté des pots-de-vin de la part des dirigeants pétroliers Kolawole Akanni Aluko et Olajide Omokore qui ont dépensé des millions de dollars en appartements, mobiliers et articles d'art, à Londres et au Texas notamment. De ces tractations, MM. Aluko et Omokore avaient obtenu de juteux contrats et vendu pour 1,5 milliard de dollars US de pétrole nigérian.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer