Un policier acquitté dans la mort d'un Afro-Américain démissionne

Jeronimo Yanez... (PHOTO AP)

Agrandir

Jeronimo Yanez

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Chicago

Le policier acquitté mi-juin de la mort d'un automobiliste afro-américain, abattu sous les yeux de sa compagne et d'une fillette dans une séquence choc filmée en direct, a quitté la police locale.

Jeronimo Yanez, 29 ans, a été déclaré non coupable à l'issue de son procès après la mort de Philando Castile, 32 ans. Il a été totalement blanchi par les jurés après une trentaine d'heures de délibérations.

La police de la ville a annoncé lundi la conclusion d'un accord de rupture de contrat avec le jeune homme, qui n'est donc plus un employé municipal.

Il n'a pas été licencié ni condamné, mais il a accepté de quitter son emploi volontairement, a précisé la ville de St Anthony, une banlieue de St Paul, capitale de l'État du Minnesota, ajoutant que cela «met un terme à l'un des chapitres de cette horrible tragédie».

«La ville a conclu que c'était la façon la plus appropriée d'aller de l'avant et d'aider le processus de convalescence de la communauté au sens large», a poursuivi le communiqué.

Lors d'un contrôle routier le 6 juillet 2016, M. Yanez avait tiré plusieurs balles sur Castile qui venait de l'informer être en possession d'une arme à feu, pour laquelle il disait avoir un permis de détention.

Dans une séquence particulièrement bouleversante, ses derniers instants avaient été filmés et retransmis en direct sur Facebook Live par sa compagne, Diamond Reynolds. On le voyait agonisant, le T-shirt blanc maculé de sang, sur le siège de la voiture tandis que le policier le tenait en joue. La fillette de 4 ans assise sur la banquette arrière tentait d'une voix timide de rassurer sa mère.

Les affaires de brutalités policières envers les Noirs rythment l'actualité aux États-Unis, où les condamnations de policiers restent rares. La mort de Castile et celle d'un autre Noir abattu par des policiers peu avant avaient provoqué de nouvelles manifestations dans tout le pays.

La famille de la victime a obtenu près de 3 millions de dollars d'indemnités au terme d'un accord au civil conclu avec la municipalité.

Les responsables de la ville avaient indiqué, après l'acquittement qui a provoqué de nouvelles manifestations, qu'elle n'emploierait plus M. Yanez en tant que policier.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer