Fusillade dans un club de l'Arkansas: 28 blessés

Vingt-cinq personnes ont été atteintes par balle et trois autres souffrent... (Photo Andrew DeMillo, AP)

Agrandir

Photo Andrew DeMillo, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Vingt-cinq personnes ont été atteintes par balle et trois autres souffrent d'autres types de blessures, quand une fusillade a éclaté samedi au milieu d'un spectacle de rap qui était présenté dans une discothèque du centre-ville de Little Rock, en Arkansas.

La fusillade survenue au Power Ultra Lounge découle d'une dispute entre personnes qui se trouvaient à l'intérieur de l'établissement, a-t-on précisé, ajoutant que l'hypothèse d'un incident relié au terrorisme était écartée.

La police de Little Rock a affirmé que 25 personnes avaient été atteintes par balle et que trois autres souffraient d'autres types de blessures.

Tous devraient survivre, a-t-on dit.

Le chef de la police de Little Rock, Kenton Buckner, a dit aux journalistes qu'«une sorte de dispute avait éclaté entre des personnes à l'intérieur» du club et qu'il y a avait «probablement plusieurs suspects tireurs».

Cette fusillade survient à la suite d'une semaine marquée par une dizaine de fusillades au volant à Little Rock, la capitale de l'État de l'Arkansas. Toutefois, rien ne porte à croire que ces événements sont reliés.

«Le problème de criminalité de Little Rock semble s'intensifier», a souligné le gouverneur Asa Hutchinson dans un communiqué, ajoutant que les fusillades importantes faisaient les manchettes régulièrement, «culminant avec les événements de ce matin».

Les responsables de la commission des alcools de l'Arkansas ont retiré le permis d'alcool du Power Ultra Lounge quelques heures après que la fusillade de samedi soit survenue.

Avant cet incident, le club s'était déjà vu retirer son permis 11 fois puisqu'il n'avait pas payé ses impôts. L'établissement a aussi commis plusieurs infractions, dont celle d'avoir servi de l'alcool à des mineurs.

«Mon coeur est brisé ce matin. Mes prières vont avec les victimes de cette tragédie», a déclaré le maire de Little Rock, Mark Stodola, sur Facebook.

«Nous sommes engagés à faire tout ce qui est possible pour sécuriser notre ville. Nous avons besoin de l'aide de tout le monde.»




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer