New York relève l'âge du mariage à 18 ans

À l'échelle des États-Unis, près de 248 000... (ARCHIVES AFP)

Agrandir

À l'échelle des États-Unis, près de 248 000 enfants ont été mariés cette décennie, presque toujours à des hommes de 18 ans et plus, selon une association qui milite contre le mariage des mineures.

ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

L'État de New York a relevé l'âge du mariage de 14 à 18 ans, alors que de nouveaux cas de mariages forcés de mineures ont ravivé le débat sur le sujet aux États-Unis ces derniers mois.

«C'est une étape majeure dans nos efforts pour protéger les enfants et empêcher les mariages forcés», a déclaré le gouverneur démocrate Mario Cuomo, cité dans un communiqué.

Jusqu'ici, à New York comme dans la plupart des États américains, les mariages, même s'ils ne sont en principe autorisés qu'à partir de 18 ans, pouvaient être prononcés dès 14 ans moyennant une autorisation parentale et/ou le consentement d'un juge.

Plus de 3800 mineurs - presque toutes des filles - ont ainsi été mariés dans l'État de New York entre 2000 et 2010, selon les chiffres cités par le bureau du gouverneur.

À l'échelle des États-Unis, l'association Unchained at Last (Enfin libérés), qui milite contre le mariage des mineures, estime que près de 248 000 enfants ont été mariés pendant cette décennie, presque toujours à des hommes de 18 ans et plus.

La nouvelle loi new-yorkaise autorise encore les mariages à partir de 17 ans, mais seulement à condition qu'un juge ait préalablement vérifié que le mineur consent librement à cette union et que le mariage ne nuira pas à sa santé psychologique ou physique.

Plusieurs associations de défense des droits des femmes, qui militaient pour un relèvement, ont applaudi l'adoption de cette nouvelle loi et émis l'espoir que de nombreux autres États américains allaient bientôt suivre.

«À travers le monde, une fille de moins de 18 ans est mariée toutes les deux secondes. C'est une honte nationale qu'autant de ces mariages aient lieu aux États-Unis», a déclaré Heather Barr, chargée des droits de la femme au sein de l'ONG Human Rights Watch.

«Le gouverneur Cuomo et les législateurs new-yorkais ont fait preuve de véritable leadership aujourd'hui en légiférant contre les mariages d'enfants, et nous espérons que les 47 États qui doivent encore le faire suivront l'exemple new-yorkais», a-t-elle poursuivi.

Un autre État, le Texas, a adopté la semaine dernière une loi pour relever l'âge légal du mariage de 14 à 18 ans. Avec le consentement d'un juge, le mariage y reste néanmoins possible dès 16 ans.

Une étude publiée en novembre 2016 par le cabinet Pew Research sur les mineurs de 15 à 18 ans montrait que les mariages de mineurs étaient les plus fréquents dans les États du sud des États-Unis, à commencer par la Virginie occidentale et le Texas.

Le taux de mariage des adolescents de 15 à 17 ans dans ces deux États atteignait sept pour 1000, contre une moyenne nationale de 4,6 pour 1000.

Selon une étude de l'association Tahirih Justice Center, qui milite aussi contre ces mariages, les unions forcées touchent toutes sortes de communautés, toutes religions confondues.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer