Donald Trump confirme qu'il fait l'objet d'une enquête

Le président américain Donald Trump... (Photo Susan Walsh, archives AP)

Agrandir

Le président américain Donald Trump

Photo Susan Walsh, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Vivian Salama
Associated Press
Washington

Se déclarant à nouveau victime d'une chasse aux sorcières, le président américain Donald Trump a confirmé vendredi qu'il est sous enquête pour le congédiement de James Comey, l'ancien patron de la police fédérale américaine.

M. Trump a déclaré sur Twitter: «Le type qui enquête sur moi pour avoir congédié le directeur du FBI est celui qui m'a dit de congédier le directeur du FBI! Chasse aux sorcières!»

Dans un autre gazouillis lancé plus tôt vendredi, M. Trump écrivait: «Après sept mois d'enquêtes et d'audiences de comités concernant ma "collusion avec la Russie", personne n'a encore trouvé de preuve. Désolant!»

Le message du président concernant «celui qui m'a dit de congédier le directeur du FBI» fait possiblement référence au procureur général adjoint Rod Rosenstein. Ce dernier avait exprimé des inquiétudes concernant M. Comey dans une note remise à M. Trump, et le président avait évoqué cette note lors du congédiement de M. Comey.

Réagissez sur le blogue de Richard Hétu

M. Rosenstein est aussi celui qui a confié à Robert Mueller la responsabilité de faire la lumière sur une éventuelle ingérence du Kremlin dans l'élection présidentielle de 2016, et une collusion possible avec le camp Trump.

On ne sait pas non plus si le commentaire du président concernant l'enquête dont il fait l'objet découle d'informations qu'il a reçues directement ou d'informations entendues dans les médias, qui rapportent que M. Mueller tente de déterminer si M. Trump a fait entrave à la justice en virant M. Comey le mois dernier.

Les gazouillis de vendredi sont les derniers d'une longue lignée de messages outrés mis en ligne par M. Trump au cours des derniers jours, depuis que le Washington Post a écrit que M. Mueller enquête sur lui.

«Pourquoi on ne s'intéresse pas aux échanges entre la famille d'Hillary Clinton, les démocrates et la Russie, mais seulement à mes non-échanges?», a-t-il demandé.

«Ils ont inventé une affaire de collusion avec la Russie, n'ont trouvé aucune preuve, donc là ils y vont avec entrave à la justice avec la fausse histoire. Fantastique», a écrit M. Trump. «Vous êtes témoins de la pire CHASSE AUX SORCIÈRES de l'histoire politique américaine - avec en tête certains individus très mauvais et en conflit avec eux-mêmes!»




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer