Visite du président sud-coréen fin juin à la Maison-Blanche

Moon Jae-In... (PHOTO JUNG YEON-JE, ARCHIVES Agence France-Presse)

Agrandir

Moon Jae-In

PHOTO JUNG YEON-JE, ARCHIVES Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Donald Trump recevra le nouveau président sud-coréen Moon Jae-In à la Maison-Blanche les 29 et 30 juin pour évoquer notamment «la menace grandissante» posée par le programme nucléaire et balistique nord-coréen, a indiqué l'exécutif américain mardi.

«Le président Trump et le président Moon discuteront des moyens de renforcer encore l'alliance à toute épreuve entre les États-Unis et la République de Corée, de faire avancer la coopération sur les sujets économiques et mondiaux et de renforcer l'amitié entre les deux pays», écrit également la Maison-Blanche dans un communiqué.

«Les dirigeants se coordonneront également sur les sujets relatifs à la Corée du Nord, en particulier les moyens de contrer la menace grandissante posée par la Corée du Nord» avec son programme nucléaire et d'armement, poursuit l'exécutif américain.

Le nouveau dirigeant sud-coréen, issu du centre gauche, prône pour sortir de l'impasse avec le Nord de rompre avec la politique très dure de son prédécesseur, Park Geun-Hye, présidente conservatrice destituée dans un retentissant scandale de corruption.

La Corée du Sud a annoncé début juin le gel du déploiement du très controversé bouclier antimissile américain. Avant son arrivée au pouvoir en mai, le président s'était montré très réservé quant à l'opportunité de déployer ce système Thaad (Terminal High Altitude Area Defense), annoncé en 2016 par la précédente chef de l'État conservatrice.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer