Le nombre de sans-abris à Los Angeles monte en flèche

Los Angeles a été baptisée «capitale américaine des... (PHOTO AP)

Agrandir

Los Angeles a été baptisée «capitale américaine des sans-abris».

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Le nombre de sans-abri dans le comté de Los Angeles a bondi de 23% au cours de l'année écoulée, en dépit des efforts pour enrayer cette crise, selon de nouvelles statistiques publiées mercredi pour l'année 2017.

Au total, 57 794 personnes dorment toutes les nuits dans la rue dans les 88 localités de ce comté, le plus peuplé des États-Unis, contre 46 874 en 2016, selon l'Autorité des services pour les sans-abris de Los Angeles (LAHSA).

L'augmentation est tout aussi significative dans la ville de Los Angeles avec 34 189 sans-abris. Un chiffre en hausse de 20%, selon cette étude.

Ce décompte est effectué chaque année pendant trois nuits au mois de janvier. Un autre recensement par les autorités fédérales a lieu tous les deux ans.

«Il n'y a pas de moyen d'adoucir cette mauvaise nouvelle. Il est impossible d'accepter la réalité de ces chiffres», a réagi le maire de Los Angeles, Eric Garcetti, devant les journalistes, ajoutant qu'une méthode de recensement plus efficace pourrait expliquer une partie de cette hausse.

Les loyers très élevés et le coût de la vie sont selon lui en grande partie responsables de cette crise chronique dont souffre Los Angeles et qui lui a valu le titre peu enviable de «capitale américaine des sans-abris».

«Nous ne pouvons pas laisser les loyers doubler chaque année», a ajouté M. Garcetti, ajoutant qu'il était déçu de voir augmenter le nombre d'anciens combattants sans domicile fixe.

L'augmentation du nombre d'anciens combattants atteint 57% (4828 personnes), dans le comté de Los Angeles, selon ce recensement de LAHSA.

Ces mauvais chiffres sont dévoilés alors que Los Angeles envisage d'investir plusieurs milliards de dollars pour lutter contre le mal logement par le biais de deux mesures récemment approuvées par les électeurs.

La première, baptisée proposition «HHH», doit générer 1,2 milliard de dollars en obligations pour la construction de 10 000 logements à destination des sans-abris.

La seconde, «H», doit consacrer 3,5 milliards de dollars sur 10 ans à divers programmes en faveur des sans-abris.

«Je ne suis pas découragé par ces chiffres. Nous savions très bien que cette hausse pouvait se produire», a déclaré Mark Ridley-Thomas, le superviseur du comté.

«La bonne nouvelle est que pour la première fois nous avons la capacité de nous y opposer. Imaginez comment nous nous sentirions s'il n'y avait pas eu de mesure HHH (...), s'il n'y avait pas de mesure H. Ce serait une conversation très différente», a-t-il ajouté.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer