Washington pourrait sanctionner à nouveau la Corée du Nord

Le secrétaire d'État Rex Tillerson a expliqué que... (AP)

Agrandir

Le secrétaire d'État Rex Tillerson a expliqué que les États-Unis «mettaient la pression» et «préparaient des sanctions supplémentaires s'il s'avérait que les agissements de la Corée du Nord méritaient de telles sanctions supplémentaires».

AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Les États-Unis préparent des sanctions supplémentaires contre la Corée du Nord et puniront les entreprises et individus de pays qui ne mettent pas en oeuvre les sanctions actuelles, a prévenu mercredi le secrétaire d'État Rex Tillerson.

Faire cesser les programmes militaires nucléaire et balistique interdits de Pyongyang est devenu une priorité du président Donald Trump. Il a dépêché vendredi dernier son chef de la diplomatie Rex Tillerson au Conseil de sécurité de l'ONU pour y réclamer un renforcement des sanctions et que la Chine use de son «levier économique unique» afin de faire plier son allié communiste.

M. Tillerson a réaffirmé mercredi devant ses diplomates et fonctionnaires du département d'État que Washington était engagé dans une «campagne de pression» et d'«appel à tous les pays du monde pour qu'ils appliquent les résolutions du conseil de sécurité de l'ONU concernant les sanctions» contre la Corée du Nord.

«Nous regardons ce que vous faites», a menacé le chef de la diplomatie américaine à l'adresse d'entreprises ou d'individus de pays étrangers qui n'appliqueraient pas le régime de sanctions internationales. «Quand nous verrons des sociétés ou des personnes qui violent les sanctions (...) nous les sanctionnerons», a insisté M. Tillerson.

Il a expliqué que les États-Unis «mettaient la pression» et «préparaient des sanctions supplémentaires s'il s'avérait que les agissements de la Corée du Nord méritaient de telles sanctions supplémentaires».

Le régime de Kim Jong-Un, qui tente de se doter de missiles capables de porter le feu nucléaire sur le sol continental américain, a mené cinq essais nucléaires, dont deux en 2016, et a multiplié les tirs de missiles balistiques. Le dernier en date, vendredi soir après la réunion exceptionnelle du Conseil de sécurité, s'est soldé par un échec.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer