Meurtre sur Facebook: le tueur était fâché contre une femme

Steve Stephens, âgé de 37 ans, a pris... (fournie par la police de Cleveland)

Agrandir

Steve Stephens, âgé de 37 ans, a pris la fuite à bord d'une Ford Fusion blanche et avait annoncé son intention de tuer d'autres personnes.

fournie par la police de Cleveland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

La police de Cleveland est à la recherche d'un suspect qui a diffusé les images d'un meurtre qu'il aurait commis sur Facebook.

Le suspect dit avoir agi ainsi par colère envers une femme.

Les forces de l'ordre sont à pied d'oeuvre dans la région de Cleveland, et même au-delà, pour retrouver Steve Stephens. Des images filmées par le suspect lui-même le montrent s'approchant d'un homme âgé et l'abattant froidement, a raconté le chef de police de Cleveland, Calvin Williams.

Dans la vidéo, Stephens sort de sa voiture et semble cibler de manière aléatoire le vieil homme, qui tenait un sac à provisions.

Stephens dit le nom d'une femme, que l'homme ne semble pas reconnaître.

« Elle est la raison de ce qui vous arrive », déclare Stephens à la victime avant de pointer son pistolet vers lui. On peut voir l'homme tenter de se protéger le visage avec le sac à provisions.

Les autorités ont révélé l'identité de la victime. Il s'agit de Robert Goodwin père, âgé de 74 ans.

M. Williams a exhorté Stephens à se rendre aux autorités et de « ne plus faire de mal à personne ».

« Peu importe ses problèmes, on peut avoir une conversation », a ajouté le chef de police.

Dans la vidéo, Stephens se vante d'avoir commis plus d'une dizaine de meurtres. La police n'a pas encore vérifié cette déclaration, a indiqué M. Williams.

« On ne connaît pas d'autres victimes qu'on pourrait lui imputer », a-t-il dit.

« Ce qui est survenu aujourd'hui est insensé », a-t-il souligné.

M. Williams dit avoir parlé aux proches et aux amis du suspect.

Celui-ci travaille à Beech Brook, une agence de santé comportementale basée à Pepper Pike, près de Cleveland.

« Nous sommes choqués et horrifiés et nous n'avons aucune information », a déclaré la porte-parole de l'agence Nancy Kortemeyer à la chaîne de télévision WOIO-TV.

« Nous espérons et prions pour qu'il soit arrêté le plus tôt possible et nous espérons et prions pour que la situation se résolve rapidement ».

On ignorait dimanche soir, quel genre de travail Steve Stephens effectuait pour l'agence.

Selon son site web, Beech Brook aurait servi plus de 18 000 enfants et familles cette année.

Les autorités ont dit que Stephens a diffusé la vidéo en direct sur Facebook, dimanche après-midi. Celle-ci a été retirée environ trois heures après sa première diffusion.

Stephens doit être considéré comme armé et dangereux, estiment les autorités.

Selon le chef Williams, le suspect pourrait conduire une Ford Fusion neuve de couleur blanche. Stephens serait un homme de race noire, chauve et portant une barbe noire. Sa taille est de 1,85 mètre. Il pèse environ 108 kilos.

Facebook a publié un communiqué pour condamner le meurtre, le qualifiant de « crime horrible ». L'entreprise assure qu'elle continue de tout faire en son pouvoir pour « procurer un environnement sûr sur Facebook ».




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer