Floride: 16 tonnes de cocaïne saisies par les garde-côtes

Ces 16 tonnes de drogue ont été saisis... (PHOTO AFP)

Agrandir

Ces 16 tonnes de drogue ont été saisis sur une période de 26 jours lors de 17 interventions différentes dans les eaux internationales au large des côtes de l'Amérique centrale et du Sud.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Miami

Les garde-côtes américains ont déchargé dans un port de Floride 16 tonnes de cocaïne, saisies dans plusieurs opérations maritimes récentes, une cargaison confisquée aux trafiquants qui représente une valeur à la revente de 420 millions de dollars.

D'autres navires et des hélicoptères des garde-côtes ont collaboré avec les autorités américaines pour procéder à ces saisies, de même que le navire canadien NCSM Saskatoon, de la base des forces canadiennes d'Esquimalt, en Colombie-Britannique, qui a de son côté saisi 660 kilos de cocaïne au large de l'Amérique centrale lors de l'arraisonnement d'un bateau de pêche il y a une dizaine de jours.

Le navire canadien s'est joint au mois de février à l'opération multinationale, qui vise à intercepter des trafiquants de drogue dans la mer des Caraïbes et dans l'est de l'océan Pacifique.

Ce n'est pas la première fois que le NCSM Saskatoon est impliqué dans une opération antidrogue dirigée par les États-Unis.

Le 19 mars 2016, le navire a participé à la saisie d'environ 360 kilos de cocaïne qui avaient été largués dans l'eau par un bateau de pêche qui avait ensuite pris la fuite, selon la Marine.

Le NCSM Saskatoon.... (ARCHIVES PC) - image 2.0

Agrandir

Le NCSM Saskatoon.

ARCHIVES PC

«En prévenant l'afflux de drogues illicites et en refusant l'accès illégal à la mer, nos marins interrompent une source majeure de revenus pour le crime organisé», a déclaré plus tôt ce mois-ci le capitaine de corvette Todd Bacon, commandant du NCSM Saskatoon.

«Ces chiffres sont assez impressionnants», a déclaré lors d'une conférence de presse Mark Feder, commandant du bateau de patrouille USCGC James, pendant le déchargement de la drogue dans le port de Fort Lauderdale, à 50 kilomètres au nord de Miami.

M. Feder a noté que 420 millions de dollars représentaient presque assez d'argent pour acheter un navire de patrouille comme le sien. Le USCGC James est un navire de 127 mètres de long tout récent, baptisé en 2014, qui a coûté un peu plus de 480 millions de dollars.

En plus de la drogue, «nous avons aussi arrêté 30 trafiquants et intermédiaires» pour d'éventuelles poursuites devant la justice américaine, a précisé Mark Feder.

Ces 16 tonnes de drogue ont été saisis sur une période de 26 jours lors de 17 interventions différentes dans les eaux internationales au large des côtes de l'Amérique centrale et du Sud.

Les Etats-Unis et les pays qui collaborent avec eux contre le trafic de drogue ont augmenté leur présence dans les Caraïbes et dans le Pacifique oriental, qui sont des zones de transit pour la drogue en provenance d'Amérique centrale et du Sud.

- Avec La Presse Canadienne




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer