La maison d'enfance de Trump vendue 2,1 millions

La demeure, située dans le quartier plutôt cossu... (Photo fournie par le vendeur)

Agrandir

La demeure, située dans le quartier plutôt cossu de Jamaica Estates, dans la partie est du Queens, a été habitée par Donald Trump durant les quatre premières années de sa vie.

Photo fournie par le vendeur

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

La maison d'enfance de Donald Trump, située dans le district de Queens à New York, a été vendue pour 2,14 millions de dollars, sensiblement plus que le prix moyen des résidences du quartier, mais moins que le prix attendu.

L'identité de l'acheteur n'a pas été dévoilée.... (Photo archives AP) - image 1.0

Agrandir

L'identité de l'acheteur n'a pas été dévoilée.

Photo archives AP

La demeure, située dans le quartier plutôt cossu de Jamaica Estates, dans la partie est du Queens, a été habitée par le président élu durant les quatre premières années de sa vie. L'adresse figure sur son certificat de naissance.

Il a ensuite déménagé dans une autre maison, plus grande, que son père, Fred Trump, avait fait bâtir non loin de là.

Lors de sa participation au talk-show The Tonight Show sur NBC en septembre, Donald Trump avait évoqué cette maison, estimant qu'il était «triste» qu'elle soit mise en vente et lancé: «Je veux l'acheter».

Interrogé par l'AFP, le principal responsable de l'agence immobilière qui a organisé la vente de la résidence, Misha Hagani, n'a rien voulu dire de l'identité l'acheteur, mais il a assuré qu'il ne s'agissait pas de Donald Trump lui-même.

Le dirigeant de Paramount Realty USA n'a pas souhaité non plus révéler le nombre d'offres soumises lors de l'enchère, qui a été clôturée mi-janvier. La vente vient d'être finalisée, selon un communiqué publié lundi.

Le prix adjugé est sensiblement supérieur à celui de biens équivalents situés dans le quartier de Jamaica Estates (autour de 1,6 million de dollars), mais inférieur à ce qu'espérait l'agence.

Misha Hagani avait ainsi estimé que l'enchère pourrait se clôturer au-delà de 3 millions de dollars, soutenue par l'élection de Donald Trump.

L'extérieur de la maison d'un étage est un mélange d'imitation du style britannique Tudor, à colombages, et de briques rouges.

Construite en 1940, elle comprend cinq chambres, quatre salles de bain et un cabinet de toilette.

Le bien devait initialement être mis aux enchères mi-octobre, mais les propriétaires ont finalement choisi de le retirer du marché, dans l'attente du résultat du scrutin présidentiel.

En instance de divorce, ils ont ensuite décidé, à la surprise générale, de vendre la maison, pour 1,39 million de dollars, à un acheteur anonyme qui s'était manifesté. C'est ce nouveau propriétaire qui a décidé de remettre la demeure aux enchères.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer