L'auteur de la tuerie de Charleston veut un nouveau procès

Dylan Roof, âgé de 22 ans, a été... (Archives AP)

Agrandir

Dylan Roof, âgé de 22 ans, a été condamné à la peine de mort plus tôt cette année pour avoir abattu neuf Afro-Américains membres de l'Église épiscopale méthodiste africaine Emanuel, en juin 2015.

Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Le jeune homme reconnu coupable d'avoir ouvert le feu dans une église afro-américaine de Charleston, en Caroline du Sud, a demandé un nouveau procès fédéral, plaidant que les procureurs n'avaient pas la compétence de le poursuivre.

Les avocats de Dylan Roof ont fait cette requête vendredi, estimant que le gouvernement n'a pas réussi à prouver que son utilisation d'Internet, des autoroutes et de son fusil fabriqué hors de l'État constituaient des liens assez significatifs pour permettre de déposer des accusations d'obstruction religieuse.

Dylan Roof, âgé de 22 ans, a été condamné à la peine de mort plus tôt cette année pour avoir abattu neuf Afro-Américains membres de l'Église épiscopale méthodiste africaine Emanuel, en juin 2015. L'individu a admis son rôle dans la tuerie lors d'un interrogatoire avec le FBI et a dit aux jurés dans sa plaidoirie finale qu'il ne regrettait pas ses gestes.

Dans leur motion, les avocats de Roof soulignent que son affaire se limitait à la Caroline du Sud et qu'elle impliquait seulement «une utilisation accidentelle et quotidienne» de certains aspects couverts par la clause de commerce, dont l'internet ou les achats dans d'autres États.

Cet argument avait été évoqué par ses avocats lors de son procès. Le juge de district Richard Gergel l'avait rejeté et permis de maintenir toutes les accusations pesant contre Roof.

Dylan Roof avait des avocats pendant son procès, mais il les avait congédiés pendant l'étape de détermination de la peine, évitant que certains détails sur son état mental soient rendus publics pendant le procès.

Le jeune homme reste détenu à la prison du comté de Charleston, où il attend son procès avec peine de mort, qui se tiendra cette fois-ci au niveau de l'État. Cette affaire qui devait commencer le mois dernier, a été reportée alors que le procès fédéral était toujours en cours. La date de l'autre procès n'a toujours pas été fixée.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer