Deux hommes condamnés pour avoir tué un ado qui portait du rouge

Los Angeles a été décrit comme la «capitale... (ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Los Angeles a été décrit comme la «capitale des gangs» des États-Unis, avec plus de 450 bandes opérant dans la ville.

ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Los Angeles

Deux membres d'un gang de Los Angeles ont été jugés coupables de meurtre avec préméditation lundi pour avoir tué un adolescent à cause de ses chaussures et sa chemise rouges, couleur d'une bande rivale de la leur.

D'après l'accusation, Tavin Price, qui avait 19 ans et était atteint de troubles mentaux, a été abattu devant sa mère près d'une station de lavage de voitures de Hyde Park, un quartier en proie aux bandes rivales situé au sud de la métropole californienne.

Kanasho Johns, 29 ans, et Kevin Johnson, 26 ans, tous deux membres du gang des Neighborhood Crips, dont la couleur symbolique est le bleu, ont été jugés coupables par un jury pour ce meurtre qui a eu lieu en mai 2015.

Johns, qui a tiré les quatre balles mortelles, a également été jugé coupable de possession d'arme illégale.

Un troisième suspect, Dwight Smith, 31 ans, avait déjà plaidé coupable d'homicide volontaire et risque douze ans de prison.

Johns et Johnson encourent la perpétuité et connaîtront leur peine le 30 novembre.

«Tavin Price a été tué à cause de l'honneur de bandes rivales, parce que leur honneur était plus important que sa vie», a déclaré le procureur Bobby Zoumberakis au jury composé de huit hommes et quatre femmes.

Il a ajouté que l'adolescent avait été interpellé par Dwight Smith, qui s'est présenté comme un membre d'un gang et lui a demandé s'il faisait lui aussi partie d'une bande: «Pourquoi portes-tu du rouge? D'où viens-tu?».

Une femme appartenant à la famille de Tavin Price et présente pendant la confrontation a témoigné qu'elle avait expliqué à Smith que le jeune homme n'appartenait à aucun gang et qu'il était «un peu lent» d'esprit.

Peu après, Price a été abattu alors qu'il était debout près de la voiture de sa mère.

Plusieurs membres de sa famille et de ses amis étaient présents au tribunal lundi et portaient du rouge, en signe de défiance.

Los Angeles a été décrit comme la «capitale des gangs» des États-Unis, avec plus de 450 bandes opérant dans la ville, d'après la police de Los Angeles.

Ces trois dernières années, 491 homicides ont été attribués à des gangs, selon la police.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer