Matthew rétrogradé en cyclone post-tropical: 16 morts aux États-Unis

Deux résidants de Wilmington, en Caroline du Nord,... (Photo Gerry Broome, AP)

Agrandir

Deux résidants de Wilmington, en Caroline du Nord, marchent dans une rue inondée de la ville, le 8 octobre.

Photo Gerry Broome, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
WILMINGTON, N.C.

L'ouragan Matthew, maintenant rétrogradé au rang de cyclone post-tropical, a provoqué, dimanche, d'importantes inondations en Caroline du Nord, alors que le bilan des morts en sol américain s'élevait à au moins 16.

Matthew poursuit sa trajectoire vers le nord-est et devrait... (Capture d'écran www.nhc.noaa.gov) - image 1.0

Agrandir

Matthew poursuit sa trajectoire vers le nord-est et devrait se diriger vers l'océan Atlantique pour ensuite se démembrer.

Capture d'écran www.nhc.noaa.gov

Près de la moitié des décès sont survenus en Caroline du Nord. Le gouverneur de l'État Pat McCrory a dit craindre que la région soit en proie à une «destruction majeure».

Les autorités commencent, à la lumière du jour, à prendre conscience des dégâts laissés par le passage de Matthew, la veille.

Plus de 880 personnes ont été sauvées des eaux par la police en Caroline du Nord, a indiqué M. McCrory, dont 600 dans les environs de Fayetteville. Quatre personnes sont portées disparues dans cette localité où le niveau de l'eau a rapidement grimpé, a ajouté le gouverneur.

La ville portuaire de Wilmington a reçu plus de 45 centimètres de pluie. Il en est tombé 36 centimètres à Fayetteville et 20 centimètres à Raleigh.

La plupart des victimes ont perdu la vie à bord de voitures emportées par le courant.

Selon les prévisions, les pluies diluviennes devraient dangereusement continuer de déferler sur la Caroline du Nord, mais également sur la Virginie jusqu'à la nuit de lundi.

Matthew devrait ensuite se diriger vers l'océan Atlantique pour ensuite se démembrer.

C'est en Haïti où l'ouragan a été le plus dévastateur, faisant plusieurs centaines morts, et détruisant de nombreux immeubles et infrastructures.

Aux États-Unis, la firme d'assurances de propriétés CoreLogic a estimé, plus tôt dimanche, que Matthew aura causé des dégâts matériels évalués entre 4 et 6 milliards de dollars.

>>> Pour suivre la trajectoire de Matthew et connaître les plus récents développements consultez le site du Centre américain de surveillance des ouragans

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer