Fusillade dans un centre commercial près de Seattle: le tireur recherché

La tragédie a eu lieu dans le centre... (Photo Dean Rutz, AP/The Seattle Times)

Agrandir

La tragédie a eu lieu dans le centre commercial Cascade Mall de la ville de Burlington, près de Seattle.

Photo Dean Rutz, AP/The Seattle Times

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lisa Baumann, Manuel Valdes
Associated Press
SEATTLE

La police recherchait toujours, samedi, le tireur qui a ouvert le feu dans le rayon des cosmétiques d'un magasin de la chaîne Macy's dans un centre commercial situé au nord de Seattle, tuant quatre femmes et un homme avant de prendre la fuite à pied.

Le suspect est un homme d'origine hispanique, vêtu... (IMAGE AP/DÉPARTEMENT D’URGENCE DU COMTÉ DE SKAGIT) - image 1.0

Agrandir

Le suspect est un homme d'origine hispanique, vêtu de noir, et selon toute vraisemblance lourdement armé.

IMAGE AP/DÉPARTEMENT D’URGENCE DU COMTÉ DE SKAGIT

Des tirs ont retenti vers 19 h heure locale (21 h au Québec), vendredi au Cascade Mall, poussant les clients à s'enfuir ou à se cacher dans des cabines d'essayage pendant que le personnel des commerces voisins du Macy's verrouillaient leurs portes. Les autorités ont notamment eu recours à un hélicoptère pour fouiller les environs afin de retrouver le suspect armé d'un fusil d'assaut.

En conférence de presse, le sergent Mark Francis, un porte-parole de la police de l'État de Washington, a confirmé que les forces de l'ordre continuaient à chercher activement l'auteur de la fusillade et a conseillé aux habitants à limiter leurs déplacements.

La police a précisé qu'elle recherchait un homme d'origine hispanique vêtu de noir et muni d'un fusil d'assaut ressemblant à ceux utilisés pour la chasse qui avait été vu pour la dernière fois en train de marcher vers l'autoroute 5.

La description, dont l'appartenance ethnique de l'individu, est basée sur les déclarations des témoins, a indiqué Given Kutz, un représentant du centre des opérations d'urgence du comté de Skagit.

Les autorités n'ont pas encore déterminé le motif derrière la fusillade.

Le bureau du FBI à Seattle, qui prête main-forte aux forces locales, a affirmé sur Twitter que, d'après les renseignements dont il disposait, aucune autre attaque n'était planifiée pour l'État de Washington.

Aucun indice «d'acte terroriste»

Le FBI, la police fédérale, a fait savoir qu'il n'y avait à ce stade aucun indice «d'acte terroriste». «J'ignore à ce stade quelles étaient ses motivations», a reconnu Chris Cammock, lieutenant de police de la ville voisine de Mount Vernon, précisant lors d'une conférence de presse que cet homme semble être arrivé seul au centre commercial.

«C'est un acte insensé», s'est ému le maire de la ville Steve Sexton, exprimant son désarroi de voir sa commune touchée par l'une de ces fusillades qui se produisent fréquemment aux États-Unis, où les armes sont faciles d'accès et leur port autorisé par le Deuxième amendement de la Constitution.

D'après le sergent Francis, le suspect a été vu pour la dernière fois en train de se diriger à pied vers une autoroute qui passe à proximité du centre commercial situé à Burlington, une ville entre Seattle et la frontière canadienne.

Les services de secours ont pénétré dans le Cascade Mall «sous escorte», après que la police a donné son feu vert, pour soigner les blessés, a-t-il précisé.

«J'ai entendu un tir (...) puis trois autres personnes ont commencé à courir, et ensuite il y a eu des tirs et des tirs», a raconté à la chaîne Armando Patino, salarié dans une boutique de téléphonie.

«Je suis retourné dans ma boutique. Certaines personnes ne savaient pas où aller, je les ai fait entrer dans la boutique», a-t-il ajouté.

- Avec Agence France-Presse

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer