Nouveaux engins explosifs trouvés dans le New Jersey

Les autorités ne voient pour l'instant aucune preuve...

Agrandir

Les autorités ne voient pour l'instant aucune preuve d'une coordination entre les différents attentats ou tentatives, mais le fait qu'ils soient tous survenus en moins de 24 heures relance le débat sécuritaire dans la campagne présidentielle entre la démocrate Hillary Clinton et le républicain Donald Trump.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Catherine TRIOMPHE
Agence France-Presse
New York

La police américaine a trouvé plusieurs autres engins explosifs artisanaux, dont un qui s'est déclenché lors d'une tentative de désamorçage dans le New Jersey, près de New York, a annoncé le FBI qui continue d'enquêter sur trois attaques survenues ce week-end aux États-Unis.

Une enquête qui avance: un avis de recherche contre un homme de 28 ans, Ahmad Khan Rahami, a été lancé en lien avec l'explosion d'une bombe à New York samedi soir qui a fait 29 blessés.

Selon les autorités, il est possible qu'une cellule terroriste soit derrière la série d'explosions ayant frappé New York et le New Jersey.



La découverte, dans le New Jersey, de plusieurs engins explosifs paraît d'autant plus inquiétante que la ville d'Elizabeth, où était le colis, est toute proche du deuxième aéroport de New York, Newark, et que le colis suspect a été trouvé dans la gare d'où partent les trains pour l'aéroport.

> Réagissez sur le blogue de Richard Hétu

Les autorités ne voient pour l'instant aucune preuve d'une coordination entre les différents attentats ou tentatives, mais le fait qu'ils soient tous survenus en moins de 24 heures relance le débat sécuritaire dans la campagne présidentielle entre la démocrate Hillary Clinton et le républicain Donald Trump.

New York, ville hôte lundi de l'Assemblée générale de l'ONU, a été la plus touchée, secouée samedi soir par l'explosion d'un engin dans le quartier animé de Chelsea, qui a fait 29 blessés.

Plus tôt samedi, dans le sud du New Jersey, une bombe artisanale avait explosé, sans faire de victimes, dans la ville de Seaside Park, sur le parcours d'une course à pied à laquelle participaient des centaines de coureurs, mais qui avait débuté avec du retard.

Enfin dans le Minnesota, un homme de 22 ans, qui serait, selon les médias, un Américain d'origine somalienne, a blessé samedi soir neuf personnes à l'arme blanche avant d'être abattu, dans un centre commercial de la ville de St. Cloud.

Cette attaque est la seule qui ait été revendiquée à ce stade par le groupe djihadiste État islamique (EI).

Si la série d'explosions n'a pas été meurtrière, l'inquiétude est grande face à la série d'engins explosifs en jeu à New York et dans le New Jersey: deux à New York, quatre à Seaside Park, puisqu'outre celle qui a explosé, trois autres bombes à retardement ont été retrouvées sur place, qui n'avaient pas fonctionné. Et «jusqu'à cinq» à Elizabeth.

Le colis suspect dans cette dernière ville avait été repéré dimanche soir, devant la gare, par des passants ayant remarqué dans une poubelle un paquet dont sortaient «des fils et un tuyau», selon le maire de la localité. Un peu plus tard, le FBI confirmait que le paquet contenait «plusieurs engins explosifs artisanaux», et que l'un d'eux avait explosé, sans faire de blessé, lorsqu'un robot démineur avait «tenté de la désamorcer».

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer