Femme en hijab attaquée: la thèse anti-musulmane s'éloigne

La police de New York a diffusé mardi... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

La police de New York a diffusé mardi des images du suspect captées par des caméras de surveillance.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

La thèse d'une attaque anti-musulmane s'éloignait mercredi après l'incident dont a été victime ce week-end à Manhattan une touriste britannique en hijab.

Selon de nouvelles informations fournies par la police new-yorkaise, la touriste britannique, attaquée sur la 5e Avenue samedi soir par un homme qui a mis le feu à sa manche, n'a vraisemblablement pas été ciblée en raison de sa tenue, contrairement aux soupçons initiaux.

Deux autres attaques similaires ont en effet été signalées dans le même quartier central de Manhattan samedi soir, a indiqué le NYPD dans un communiqué, sans que les femmes prises pour cible ne portent de signe distinctif musulman.

L'enquête se poursuit cependant, et aucun suspect n'a encore été arrêté.

Le Conseil des relations islamo-américaines avait très vite réagi à l'incident contre la touriste britannique, en s'alarmant de la recrudescence des actes anti-musulmans aux États-Unis.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer