Inondations en Louisiane: des survivants toujours recherchés

Une statue de la Vierge submergée à Sorrento.... (REUTERS)

Agrandir

Une statue de la Vierge submergée à Sorrento.

REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Les autorités du sud de la Louisiane ont parcouru chaque résidence, samedi, pour tenter de trouver des survivants ou des corps piégés dans les inondations qui ont ravagé la région cette semaine.

Au moins 13 personnes ont perdu la vie à la suite des inondations causées par les pluies diluviennes qui se sont abattues dans la région.

Alors que les eaux reculaient dans les derniers jours, les résidants ont retrouvé leurs maisons tapissées de boue et plongées dans l'eau.

Dans certaines régions, le niveau de l'eau demeure élevé. Au lac Arthur, des pompes et des sacs de sable gardaient l'eau hors de la ville de 2700 habitants située dans le sud-ouest de la Louisiane. Malgré cela, les autorités ont dit qu'il était encore trop tôt pour que les résidants réintègrent leur domicile.

Les Louisianais sont d'ailleurs confrontés à un problème plutôt singulier: certaines familles doivent enterrer de nouveau leurs proches puisque leurs cercueils ont été arrachés de la terre par les eaux.

Au moins quinze cimetières de sept paroisses ont éprouvé des problèmes, a indiqué le département de la Santé de la Louisiane, qui ne savait pas combien de tombes ont été endommagées.

Willie Brooks III a raconté samedi qu'il était allé visiter la tombe de sa grand-mère, au cimetière Plainview, à Denham Springs, après avoir lu le témoignage d'une autre personne sur les réseaux sociaux.

«La voûte était complètement disparue. (La tombe) pourrait être à l'autre bout de la rue, elle pourrait être dans la rivière Amite. Je ne sais pas», a-t-il affirmé.

M. Brooks est né et a toujours vécu en Louisiane, et il dit n'avoir jamais été témoin d'un tel drame. «C'est comme un film d'horreur», a-t-il conclu.

Dans la plupart des cas, les cercueils sortis de terre ont été déplacés à l'intérieur des cimetières, bien que l'un d'entre eux ait terminé sa route à l'arrière d'une maison.

Dans le sud de la Louisiane, l'eau est si près de la surface que les gens ne peuvent généralement pas être enterrés six pieds sous terre. Les cercueils sont souvent encastrés dans des voûtes qui sont partiellement au-dessus de la terre.

À la paroisse de Livingston, qui a été la plus durement touchée par les inondations, environ 30 cercueils auraient été déterrés, et les autorités s'attendent à en trouver davantage lorsque les eaux diminueront encore davantage.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer