Un homme gravement blessé après une explosion à Central Park

La cause de l'explosion n'a pas encore été... (PHOTO ANDREW KELLY, REUTERS)

Agrandir

La cause de l'explosion n'a pas encore été déterminée, mais elle intervient alors que New York et les États-Unis s'apprêtent à célébrer la fête nationale, lundi, occasion de nombreux feux d'artifice.

PHOTO ANDREW KELLY, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Un jeune homme a été blessé dimanche dans Central Park à New York par l'explosion d'un objet non identifié sur lequel il avait marché, déflagration qui lui a partiellement arraché la jambe, selon les pompiers de New York.

Aux environs de 11h, le jeune homme, qui se trouvait en compagnie de deux amis, «a marché sur une pierre, il y a eu une sorte d'explosion et il s'est blessé au pied gauche», a déclaré à l'AFP le sergent Lee Jones de la police de New York.

Selon un porte-parole des pompiers de New York, «il semble que (sa jambe) ait été partiellement amputée» par l'explosion.

L'homme a été transporté à l'hôpital dans un état grave mais stable, puis a été opéré, selon la police de New York.

La forte détonation a été entendue par un journaliste de l'AFP qui se trouvait devant la synagogue où a été prononcé dimanche l'éloge funèbre d'Elie Wiesel, à quelques dizaines de mètres de Central Park.

La cause de l'explosion n'a pas encore été déterminée. Elle intervient alors que New York et les États-Unis s'apprêtent à célébrer lundi le Jour de l'Indépendance, la fête nationale américaine, occasion de nombreux feux d'artifice.

Lors d'une conférence de presse, le chef adjoint de la police de New York, John O'Connell, a indiqué que l'enquête n'avait pas permis jusqu'ici de mettre en évidence l'existence d'un engin pyrotechnique artisanal ou vendu dans le commerce.

Rien n'indique non plus «qu'il s'agissait d'un engin explosif placé là pour porter atteinte à des personnes», a ajouté Mark Torre, responsable du déminage.

Depuis le début de la semaine, les autorités ont multiplié les mises en garde contre les feux d'artifice amateurs.

«Les mains, les pieds, les yeux, la tête et le visage sont les parties du corps les plus touchées dans des accidents liés aux feux d'artifice», ont tweeté les pompiers de New York une heure après l'explosion.

«Soyez malins», ont-ils demandé, «laissez les feux d'artifice aux professionnels le 4 juillet».

La commission de sécurité des produits de consommation (CPSC) a diffusé jeudi un spot mettant en scène l'une des stars de l'équipe professionnelle de football américain des New York Giants Jason Pierre-Paul, qui a perdu deux doigts et une partie du pouce dans l'explosion d'un pétard en juillet 2015.

Par ailleurs, jeudi, le ministre de la Sécurité intérieure Jeh Johnson avait annoncé des mesures de sécurité renforcées dans les aéroports, les gares et les autres centres de transit à l'occasion du week-end du 4 juillet et après l'attentat d'Istanbul, qui a fait 45 morts mardi dans l'aéroport de la mégapole turque.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer