Californie: les feux de forêt forcent l'évacuation de centaines de personnes

La fumée émanant de deux feux faisant rage... (PHOTO  Jonathan ALcorn , ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

La fumée émanant de deux feux faisant rage dans la forêt nationale d'Angeles s'élève alors que le centre-ville de Los Angeles est vu au premier plan, le 20 juin.

PHOTO Jonathan ALcorn , ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LOS ANGELES

Les brasiers continuaient de s'étendre mardi dans le sud-ouest des États-Unis en proie à des records de chaleur, des centaines de personnes ayant notamment été forcées d'évacuer en Californie.

« Six nouveaux vastes incendies se sont déclarés en Californie et dans le Colorado » entre lundi et mardi et un autre dans l'État de Washington, signale un rapport quotidien du Centre national interagences des incendies (NIFC), ajoutant que des « records de chaleur » étaient toujours attendus dans la région.

Une vingtaine de feux importants brûlent actuellement aux États-Unis, dont la majorité en Californie (cinq), au Colorado (quatre) et en Arizona (trois), consumant au total 550 km2 de forêts et broussailles.

En Californie, en banlieue de Los Angeles, 750 personnes ont dû fuir leur domicile face à l'avancée de deux feux qui avaient déjà calciné 21 km2 et menaçaient de fusionner en un gigantesque brasier, séparés pour l'instant par un canyon.

Un peu plus au nord, à Santa Barbara, environ 140 logements restaient sous ordre d'évacuation jusqu'à mercredi. Environ 32 km2 sont partis en fumée dans la forêt nationale Los Padres, tout près du littoral et de plages protégées dans cette région très touristique.

Au premier jour de l'été, les flammes avaient déjà avalé 7790 km2 de terrain sur l'ensemble des États-Unis depuis le début de l'année, trois fois plus que l'an dernier à la même période, mais encore loin derrière l'année 2011, qui détient le record sur cette même période (18 384 km2).

Lundi, les températures sont montées jusqu'à 50 degrés Celsius par endroits dans le sud-ouest des États-Unis, notamment en Arizona et à Palm Springs, dans le désert californien, où un nouveau record de chaleur historique a été établi.

Au moins quatre randonneurs sont morts à cause de la vague de chaleur en Arizona ce week-end..

Un autre Allemand, Marcus Turowski, 33 ans, est toujours porté disparu. « Nous le recherchons toujours », a précisé à l'AFP un porte-parole de la police de Pima, Ryan Inglett.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer