La sénatrice Warren s'en prend à Trump, « un petit radin anxieux »

La sénatrice démocrate Elizabeth Warren, le 9 juin.... (Photo Nick Wass, archives AP)

Agrandir

La sénatrice démocrate Elizabeth Warren, le 9 juin.

Photo Nick Wass, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Kathleen Ronaye
Associated Press
BEDFORD, N.H.

La sénatrice Elizabeth Warren - et possible colistière de la démocrate Hillary Clinton - a une fois plus attaqué le candidat probable du Parti républicain, Donald Trump, décrivant le milliardaire comme un «intimidateur raciste à l'épiderme sensible» qui devrait se tenir loin de la Maison-Blanche.

«Tous les jours, nous en apprenons davantage sur lui, et tous les jours, il devient plus clair qu'il n'est qu'un petit radin anxieux qui ne se soucie pas de quiconque ou de quoi que ce soit qui n'a pas le nom Trump dessus», a-t-elle lancé devant des partisans démocrates réunis au New Hampshire.

Mme Warren a fouetté ses troupes à l'assemblée démocrate de l'État alors que la course à la Maison-Blanche est sur le point de commencer.

La sénatrice s'est principalement concentrée à attaquer M. Trump. Elle a parlé brièvement de la campagne aux primaires des démocrates, mais elle n'a pas prononcé une seule fois le nom de Bernie Sanders, ce sénateur indépendant qui a brigué l'investiture contre la favorite de la course, Hillary Clinton.

«Que vous l'ayez appuyée ou non lors des primaires nous pouvons tous dire que Hillary Clinton est une battante», a-t-elle déclaré. Des partisans ont spontanément scandé le nom de M. Sanders plusieurs fois pendant le discours de la sénatrice.

M. Warren a critiqué Donald Trump quant à ses commentaires sur les minorités et sur les femmes, taillant en pièces ses idées sur l'économie et sur les changements climatiques.

Elle a également attaqué le magnat de l'immobilier sur toute la controverse entourant l'Université Trump. Elle a déclaré que M.Trump était seulement qualifié pour être «fraudeur en chef».

Elizabeth Warren avait visiblement du plaisir à livrer un tel discours. «Je pourrais vraiment faire cela toute la journée», a-t-elle raillé.

Mme Warren a officiellement donné son appui à Hillary Clinton la semaine dernière.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer