Envolée du nombre de sans-abri à Los Angeles

Entre 2013 et 2015, le nombre de sans-abri dans le... (PHOTO AFP)

Agrandir

Entre 2013 et 2015, le nombre de sans-abri dans le comté de Los Angeles avait déjà flambé de 12%.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Los Angeles

Le nombre de sans-abris à Los Angeles, «capitale des sans-abri» aux États-Unis, s'est encore envolé cette année notamment à cause d'une crise du logement «historique», d'après un recensement annuel publié mercredi.

Dans la deuxième métropole des États-Unis, les autorités locales ont comptabilisé 28 500 personnes vivant dans des abris de fortune, des véhicules ou à même le sol, soit un bond de 11% sur un an.

L'augmentation est un peu moins rapide sur l'ensemble de l'agglomération de Los Angeles: +5,7% à 46 874 personnes.

Entre 2013 et 2015, le nombre de sans-abri dans le comté de Los Angeles avait déjà flambé de 12%.

Si le nombre de sans-abris est supérieur à New York (environ 57 000 personnes), les sans-abri y sont à 95% logés dans des hébergements d'urgence ou des foyers financés par des fonds publics, tandis que dans la métropole californienne, ils vivent en grande majorité (34 527 personnes) dans la rue, notamment dans le quartier de Skid Row.

Dans cet ensemble d'une trentaine de pâtés de maison au centre de Los Angeles se tassent dans des tentes ou abris de fortune entre 2000 et 6000 personnes, selon les estimations. Ils sont en grande majorité afro-américains et atteints de problèmes mentaux.

Rare point positif dans ce constat sombre: le nombre d'anciens combattants sans-abri dans le comté de Los Angeles, qui faisaient l'objet de mesures d'actions prioritaires au niveau fédéral, a chuté de 30%.

Le nombre de familles avec enfants sans-abris a également reculé de 18% sur l'ensemble du comté.

«Los Angeles fait face à un manque de logements historique, à une crise de santé mentale vertigineuse et d'anciens combattants deviennent sans-abris chaque jour», a commenté Eric Garcetti, le maire de Los Angeles.

Il a proposé de dédier 138 millions de dollars du budget municipal au logement social et aux services aux sans-abris.

«En tant que municipalité, nous avons lancé des efforts pour nous attaquer à ces problèmes, avons obtenu des investissements fédéraux records pour l'aide aux familles d'anciens combattants, produit une stratégie complète de compte des sans-abris et étendu un programme d'abris d'urgence hivernal», a-t-il énuméré.

Le directeur de l'agence municipale de services aux sans-abris (LAHSA) Peter Lynn a pour sa part souligné que la diminution des sans-abri anciens combattants ou de familles avec enfants montre que «les ressources dédiées au problème font de l'effet».

La crise financière de 2008-2009 a privé de nombreux Californiens de travail et de logement, tandis que l'inflation immobilière limite drastiquement l'offre de logements abordables. En outre, beaucoup de sans-abris choisissent de vivre en Californie, vu le temps clément dans la cité des Anges et le tissu associatif d'aide aux sans-abri.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer