La CIA oublie des explosifs dans un autobus scolaire

Ces explosifs avaient été déposés dans le compartiment... (PHOTO SHANNON STAPLETON, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Ces explosifs avaient été déposés dans le compartiment moteur de l'autobus scolaire et ils s'y trouvaient lundi et mardi quand le bus a transporté des enfants, sans toutefois les mettre en danger, car il s'agissait de substances «particulièrement stables», a assuré la police.

PHOTO SHANNON STAPLETON, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
WASHINGTON

Des agents de la CIA qui avaient placé des explosifs dans un bus scolaire lors d'un exercice d'entraînement aux États-Unis ont «par inadvertance» oublié de les récupérer, cette incroyable bévue débouchant sur l'ouverture d'une enquête, selon l'agence de renseignement.

Ces explosifs avaient été déposés dans le compartiment moteur du véhicule et ils s'y trouvaient lundi et mardi quand le bus a transporté des enfants, sans toutefois les mettre en danger, car il s'agissait de substances «particulièrement stables», a assuré la police.

«La semaine dernière, une brigade K-9 de la CIA (brigade canine d'élite spécialisée dans la détection d'explosifs, NDLR) a procédé à un entraînement de routine avec des policiers du comté de Loudoun, en Virginie. Lors de cet exercice, des explosifs servant à l'entraînement ont par mégarde été laissés par la brigade K-9 dans l'un des autobus utilisés», a reconnu la CIA dans un communiqué publié jeudi en fin d'après-midi.

L'agence a ajouté s'engager à «mener une enquête fouillée et indépendante» sur ce programme d'entraînement et a précisé avoir «pris des mesures immédiates pour renforcer les procédures de contrôle et d'inventaire» des matériels lors de telles formations.

Le programme de formation de la brigade K-9 de la CIA dans le comté de Loudoun, à une heure de route de Washington, a été suspendu, a de son côté indiqué le bureau local du shérif.

Les explosifs ont été localisés mercredi sous le capot du bus lors d'un contrôle mécanique de routine.

Les parents dont les enfants ont utilisé le bus chargé d'explosifs ont été prévenus individuellement, a précisé le shérif.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer