Un ado militant contre les armes blessé par balle

La ville de Chicago a vu 292 personnes... (ARCHIVES AP)

Agrandir

La ville de Chicago a vu 292 personnes blessées par balle au cours de 242 fusillades en janvier 2016, près du double par rapport au même mois de l'an dernier.

ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Un adolescent afro-américain qui avait participé à une campagne de sensibilisation contre les violences par armes à feu, a été grièvement blessé par une balle perdue à Chicago, a rapporté la presse lundi.

Zarriel Trotter, 13 ans, restait dans un état critique après avoir été opéré samedi. La veille au soir, il avait été fauché par un tir alors qu'il se trouvait à proximité de deux groupes de personnes opposés dans une bagarre de rue.

Ce soir-là, les armes à feu ont fait une douzaine de victimes à Chicago, une petite moyenne pour une métropole rongée par ce type de violences, a précisé le Chicago Tribune.

L'an dernier, le jeune Zarriel avait justement été l'un des protagonistes d'une campagne vidéo remarquée, dénonçant le très lourd tribut payé par les enfants et les adolescents noirs, confrontés au quotidien des blessures et morts causées par la prolifération des armes de poing.

Selon cette vidéo, les homicides sont la première cause de mortalité dans cette catégorie de la population.

Le maire de Chicago Rahm Emanuel a nommé lundi à la tête de la police de la ville un Noir expérimenté, issu des forces de l'ordre locales, qui aura notamment pour tâche d'enrayer l'envolée des morts par armes à feu.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer