Obama salue le travail de Nancy Reagan contre l'Alzheimer

L'ancien président Ronald Reagan et Nancy Reagan en 1988.... (PHOTO RON EDMONDS, ARCHIVES AP)

Agrandir

L'ancien président Ronald Reagan et Nancy Reagan en 1988.

PHOTO RON EDMONDS, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Le président américain Barack Obama a salué samedi les efforts de Nancy Reagan pour sensibiliser l'opinion publique à la maladie d'Alzheimer et à la recherche sur les cellules souches au lendemain des funérailles de l'ex-première dame des États-Unis.

Après ses années à la Maison-Blanche, l'ex-président Ronald Reagan, au pouvoir de 1981 à 1989, avait souffert de la maladie d'Alzheimer qui avait contribué à son long déclin jusqu'à sa mort il y a douze ans. Au cours de cette épreuve, son épouse était non seulement restée à ses côtés, mais avait pris la parole sur cette maladie dégénérative.

« Nous avons été inspirés par la façon dont, dans leurs longs adieux, Nancy était devenue une voix pour des millions de familles marquées par la réalité douloureuse et épuisante de la maladie d'Alzheimer », a déclaré le président Obama dans son allocution radiophonique hebdomadaire.

Le président américain a dit « n'avoir jamais été aussi optimiste qu'un jour des maladies dévastatrices comme l'Alzheimer pourront être guéries », a-t-il souligné en appelant les Américains à se mobiliser pour cette cause afin de préserver l'héritage de Nancy Reagan.

« Quand j'ai signé un décret pour relancer la recherche sur les cellules souches, j'ai été fier d'être un des premiers à la contacter », a-t-il ajouté à propos de l'ex-première dame décédée dimanche à l'âge de 94 ans et qui avait joué un rôle clé dans la carrière politique de son mari.

Vendredi, la candidate à l'investiture démocrate à la Maison-Blanche, Hillary Clinton, avait présenté ses excuses après avoir affirmé que Nancy Reagan s'était engagée dans la lutte contre le sida.

La remarque de Mme Clinton avait fait bondir les militants de la lutte contre le sida, qui accusent depuis trois décennies Ronald Reagan d'avoir été indifférent au début de l'épidémie et mis plusieurs années avant de financer la lutte contre le virus.

>>> Commentez sur le blogue de Richard Hétu

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer