Obama choisira ses interlocuteurs à Cuba, assure la Maison-Blanche

Barack Obama décidera lui-même qui il rencontrera à Cuba, a assuré la... (Photo Reuters)

Agrandir

Photo Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Darlene Superville
Associated Press
Washington

Barack Obama décidera lui-même qui il rencontrera à Cuba, a assuré la Maison-Blanche, écartant la possibilité que les autorités cubaines n'interviennent dans la visite historique du président américain, prévue plus tard ce mois-ci.

Le porte-parole de la Maison-Blanche Josh Earnest a affirmé vendredi que cette décision ne serait en aucune façon influencée par les Cubains.

Selon certains médias, le secrétaire d'État John Kerry a annulé une visite à Cuba en raison d'un désaccord avec les autorités du pays sur le choix des dissidents qui pourront rencontrer le président américain. M. Obama a affirmé que cette rencontre avec des militants prodémocratie était une condition de son voyage, prévu les 21 et 22 mars prochains.

M. Kerry avait envisagé la possibilité d'aller seul à Cuba, mais il a plutôt choisi d'accompagner le président lors de sa visite, selon M. Earnest.

Le porte-parole a martelé que M. Obama s'entretiendrait bel et bien avec des dissidents politiques lors de son bref passage sur l'île communiste. Et il n'y a aucun doute que la liste d'invités sera choisie seulement par la Maison-Blanche, a-t-il ajouté.

Il y a plus d'un an, Barack Obama et son homologue cubain Raul Castro ont annoncé le rétablissement des relations diplomatiques entre leurs deux pays. Depuis ce temps, Cuba et les États-Unis ont rouvert leurs ambassades à Washington et à La Havane et les délégations travaillent à assouplir certaines restrictions.

M. Kerry a annulé son voyage pour un conflit d'horaire, selon le porte-parole du département d'État, John Kirby.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer