Cour suprême: Obama appelle les républicains à respecter la Constitution

Le président Barack Obama passe devant un portrait... (PHOTO KEVIN LAMARQUE ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Le président Barack Obama passe devant un portrait représentant le juge Antonin Scalia, lors des funérailles de l'homme de loi, à Washington, le 19 février.

PHOTO KEVIN LAMARQUE ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Le Sénat américain promet un blocage, Barack Obama riposte: le président des États-Unis a appelé mercredi les élus du Congrès à respecter, comme lui, la Constitution dans le processus de nomination d'un nouveau juge à la Cour suprême.

Le chef de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, a répété mardi avec force que l'assemblée n'auditionnerait aucun des candidats que choisirait le président démocrate, jugeant que la nomination devrait être faite par le prochain président, qui prendra ses fonctions en janvier 2017.

«La Constitution donne au président le pouvoir de nommer les juges de la Cour suprême. C'est un devoir que je prends au sérieux et que je remplirai dans les semaines à venir», explique M. Obama dans un texte publié sur SCOTUSblog, blogue consacré à la Cour suprême et écrit par des juristes et des journalistes spécialisés.

«C'est aussi l'une des décisions les plus importantes qui soient pour un président», ajoute-t-il, soulignant que les jugements rendus par cette institution ont un impact direct sur «notre économie, notre sécurité, nos droits, nos vies quotidiennes».

Près de deux semaines après le décès du juge conservateur Antonin Scalia, M. Obama énumère les qualités que devra avoir, selon lui, son remplaçant: «Un parcours irréprochable. Un profond respect pour le rôle du système judiciaire. Une fine compréhension du monde et de la façon dont il fonctionne».

«Voilà ce que j'ai à l'esprit au moment où je remplis mon devoir constitutionnel. Au moment où les sénateurs se préparent à remplir le leur en évaluant la personne que je nommerai, j'espère qu'ils agiront rapidement pour (...) la confirmer afin que la Cour puisse continuer à remplir pleinement son rôle pour le peuple américain», ajoute-t-il.

La plus haute instance judiciaire américaine compte désormais quatre juges conservateurs et quatre juges progressistes, faisant planer le risque d'égalité sur ses prochaines décisions.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer