La police de New York ouvre ses statistiques sur internet

La police de New York a annoncé mardi l'ouverture au public de ses statistiques... (Photo archives Reuters)

Agrandir

Photo archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

La police de New York a annoncé mardi l'ouverture au public de ses statistiques en matière de criminalité, avec par exemple des cartes interactives sur internet permettant de tout savoir sur un quartier en particulier.

Le site internet https://compstat.nypdonline.org documente sur une semaine, 28 jours et pour l'année en cours, le nombre de meurtres, viols, cambriolages, victimes d'armes à feu et autres délits.

Ce programme, actualisé toutes les semaines, permet de sélectionner un arrondissement, d'y voir le lieu, la date, et même l'heure d'un délit. Les tableaux proposés permettent aussi de voir la tendance d'une année sur l'autre.

Par exemple, 36 meurtres ont été commis depuis le début de l'année à New York contre 52 pour la même période l'an dernier, une baisse de 30,8%. La carte montre qu'ils ont été commis pour la plupart à Brooklyn, répartis sur la journée, mais avec deux heures noires, 9h du matin (4 meurtres) et 10h du soir (5). La carte permet de zoomer et de voir exactement l'endroit, et en cliquant sur le lieu du meurtre, on apprend à quelle heure et quel jour il a eu lieu.

«Cette transparence que nous essayons de mettre en place est de beaucoup de manières sans précédent», a déclaré le chef de la police Bill Bratton lors d'une conférence de presse.

«Le site donne la possibilité à tout le monde de faire des recherches sur ce qui est important pour eux: leur rue, leur quartier, leur arrondissement. Cette sorte de clarté n'est pas seulement une information utile, cela construit aussi les relations entre la police et la communauté,» a également déclaré M. Bratton.

Le maire Bill de Blasio s'est lui réjoui de ce que la police de New York soit la plus avancée du pays en matière de technologie.

Quelque 25 000 smartphones individuels ont été ainsi distribués aux policiers depuis l'été dernier, avec un objectif final de 36 000.

Ces efforts font partie d'une modernisation en cours de la police, une «révolution» technologique qui selon M. Bratton ne fait que commencer. Elle devrait notamment permettre d'ici à la fin de l'année de voir en temps réel où se trouvent toutes les voitures de police de la ville, permettant une mobilisation plus rapide en cas d'incident.

Jusqu'à présent, il était possible au public de consulter les statistiques de la police de New York sur son site internet, sous forme d'un tableau hebdomadaire de la criminalité répartie en grande catégories, sans précision de lieu, de date ou d'heure.

La police de New York compte quelque 34 450 agents en uniforme.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer