Fuite de gaz massive: la Californie poursuit la société gazière

Le fuite, la pire de l'histoire de l'État... (PHOTO AP)

Agrandir

Le fuite, la pire de l'histoire de l'État le plus peuplé d'Amérique, a déjà forcé près de 4500 familles du quartier aisé de Porter Ranch à déménager.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Los Angeles

La procureure de Californie Kamala Harris a poursuivi à son tour mardi la société gazière SocalGas, dont l'un des puits déverse depuis au moins trois mois de colossales quantités de méthane dans l'atmosphère, forçant des milliers de résidents à déménager.

La plainte accuse la Southern California Gas Company (SocalGas) de négligence pour avoir enfreint les lois sanitaires et de sécurité californiennes en échouant à éradiquer la fuite, découverte en octobre par des employés, et en mettant trop de temps à la signaler aux autorités.

La plainte de la procureure demande des dommages et intérêts d'un montant non spécifié et se joint à d'autres poursuites engagées par la ville et le comté de Los Angeles, ainsi que par de nombreux résidents regroupés pour certains en plainte en nom collectif.

«L'impact de cette fuite de gaz sans précédent est dévastateur pour les familles de notre État, l'environnement et met en danger tous nos efforts pour combattre le réchauffement climatique», a déclaré Kamala Harris dans un communiqué.

Le méthane est un gaz à effet de serre environ 80 fois plus nocif pour la couche d'ozone que le dioxyde de carbone et les écologistes qualifient la fuite de Porter Ranch de catastrophe pour l'environnement.

Le fuite, la pire de l'histoire de l'État le plus peuplé d'Amérique, a déjà forcé près de 4500 familles du quartier aisé de Porter Ranch à déménager, dont le secrétaire d'État de Californie Alex Padilla, et 1200 autres sont en attente de l'être.

Ils sont pour beaucoup atteints de maux de tête, saignements de nez et migraines en raison notamment d'additifs nauséabonds au méthane inodore, même si les autorités assurent que le méthane n'est pas dangereux pour la santé à long terme.

SocalGas dit espérer colmater le puits d'ici fin février.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer