Crise de l'eau à Flint: Barack Obama interpellé

L'eau de Flint a été contaminée au plomb... (PHOTO AP)

Agrandir

L'eau de Flint a été contaminée au plomb lorsque la Ville a changé de source, en 2014, pour couper dans les dépenses alors qu'elle était sous la tutelle de l'État pour la gestion de ses finances.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
David Eggert
Associated Press
Lansing

Le gouverneur du Michigan a demandé mercredi au président Barack Obama de reconsidérer son refus de prononcer l'état de désastre fédéral à Flint, en pleine crise de l'eau potable.

> Réagissez sur le blogue de Richard Hétu

Rick Snyder affirme que la gravité de la crise présente un risque «imminent et à long terme» pour les résidants.

M. Obama a déclaré l'état d'urgence, qui accorde à la municipalité 5 millions $ US, mais a déterminé qu'il n'y avait pas désastre, selon les critères juridiques voulant que cet échelon d'urgence supplémentaire soit réservé aux catastrophes naturelles, aux incendies, aux inondations ou aux explosions.

Dans une lettre, M. Snyder qualifie la décision d'«interprétation étroite» de la loi et compare la crise de Flint à une inondation en raison des caractéristiques de l'eau qui, sur une longue période de temps, a inondé la ville et endommagé les infrastructures, «de façons qui n'étaient pas immédiatement ou facilement détectables».

L'eau de Flint a été contaminée au plomb lorsque la Ville a changé de source, en 2014, pour couper dans les dépenses alors qu'elle était sous la tutelle de l'État pour la gestion de ses finances. La Garde nationale, les employés de l'État, les autorités locales et des bénévoles distribuent des ensembles de détection du plomb, des filtres et de l'eau embouteillée aux familles.

Dans son discours sur l'état de l'État, mardi soir, le gouverneur républicain, qui en est à son deuxième mandat, a déclaré que le Michigan et la Ville de Flint ne pouvaient assumer tous les besoins des résidants. Il a soutenu que les dommages économiques de cette crise étaient considérables et que la crise allait mener à des années, peut-être à des décennies de problèmes de santé publique et de perte d'argent.

Le gouverneur a fait face à de nombreuses critiques pour cette crise. Les démocrates affirment qu'il a réalisé et admis l'ampleur du fiasco trois mois trop tard.

«Je suis désolé, par-dessus tout, de vous avoir laissé tomber», a-t-il déclaré mardi soir, alors qu'à l'extérieur, des centaines de manifestants s'étaient rassemblés.

«Vous méritez mieux. Vous méritez un gouvernement responsable. (...) Surtout, vous méritez de connaître la vérité, et j'ai la responsabilité de vous la dire», a admis M. Snyder, présentant aussi ses excuses à la population de Flint.

Il s'est engagé à investir 28 millions $ US de plus pour acheter des filtres et de l'eau embouteillée, embaucher des infirmières scolaires et d'autres spécialistes et remplacer la plomberie déficiente à cause du plomb dans les écoles.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer