Un gros lot à 1,5 milliard

Personne n'a eu les six numéros gagnants (cinq... (PHOTO PHILIP SEARS, REUTERS)

Agrandir

Personne n'a eu les six numéros gagnants (cinq balles blanches, une balle rouge) depuis le 4 novembre, lors de ce tirage qui a lieu deux fois par semaine, le mercredi et le samedi.

PHOTO PHILIP SEARS, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Le jackpot de la loterie américaine Powerball a continué à augmenter mardi, passant à 1,5 milliard de dollars à la veille du tirage, cette super cagnotte suscitant un engouement jamais vu auparavant.

Personne n'a eu les six numéros gagnants (cinq balles blanches, une balle rouge) depuis le 4 novembre, lors de ce tirage qui a lieu deux fois par semaine, le mercredi et le samedi.

Le prochain tirage aura lieu mercredi soir.

La semaine dernière, le gros lot avait fini la semaine à 950 millions de dollars, un record mondial. Faute de gagnant, il est passé dimanche à 1,3, puis mardi à 1,5 milliard de dollars.

Les chances de gagner sont infimes - 1 sur 292 millions -, mais l'engouement est maximal, et les files d'attente parfois longues pour acheter un ticket, en famille, avec des amis ou des collègues de travail. Certains acheteurs sont même spécialement venus du Canada ou du Mexique voisins.

Que faire avec ce jackpot? Les Américains se sont tous mis à rêver, acheter une maison, un yacht, arrêter de travailler, rembourser leurs dettes, voyager, donner à des ONG...

Si le gagnant décide de recevoir tout en une fois, il touchera 930 millions de dollars. Il peut aussi opter pour des annuités pendant 29 ans.

«Les ventes sont infiniment plus importantes que ce nous avons jamais vu», a déclaré mardi à l'AFP Gary Grief, président du Powerball.

Selon lui, des millions de gens qui n'avaient jamais auparavant joué au Powerball ont acheté un ticket, souvent collectivement avec leurs collègues de travail.

Le Powerball existe dans 44 États américains, dans la capitale fédérale Washington, à Porto Rico et aux Îles Vierges américaines. Les télévisions américaines ont montré de longues files d'attente à la frontière de certains de ces États, depuis ceux où le Powerball n'existe pas.

«Nous avons plus que doublé le jackpot (record) de 656 millions de dollars au Mega Millions en mars 2012», a indiqué M. Grief.

Le Mega Millions est une autre loterie américaine.

Samedi dernier, 25 personnes avaient les cinq premiers numéros gagnants du Powerball, et ont gagné un million de dollars.

Les cinq balles blanches du Powerball sont tirées parmi des numéros de 1 à 69, la balle rouge parmi 26 numéros.

Le record pour un seul gagnant date du 18 mai 2013. Une retraitée de 84 ans avait gagné 590,5 millions de dollars.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer