Une femme va diriger les Cadets de l'Académie militaire

Des cadets de West Point lors de la Journée... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Des cadets de West Point lors de la Journée des anciens combattants, le 11 novembre dernier.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

L'armée américaine a nommé pour la première fois une femme pour diriger le corps des Cadets à la prestigieuse Académie militaire de West Point, ont indiqué des responsables mardi.

Le général Diana Holland, une ancienne combattante des guerres d'Irak et d'Afghanistan, prendra ses foncions en tant que 76e commandant des Cadets de l'école des officiers de l'Armée de terre américaine en janvier.

Elle sera en charge de l'entraînement des quelque 4000 Cadets de l'Académie, fondée en 1802 et située dans l'État de New York.

«C'est un privilège de faire partie de l'équipe qui entraîne et forme les leaders de notre armée», a déclaré Mme Holland.

La décision a été rapidement saluée par le secrétaire à l'Armée de terre, Eric Fanning, qui a estimé que les «expériences opérationnelle et de commandement de Diana apporteront une perspective nouvelle et variée à l'équipe dirigeante de West Point».

Le poste n'a jamais été fermé aux femmes, mais cette nomination intervient au moment où le Pentagone prend un tournant en ouvrant les postes gradés de l'armée américaine aux femmes.

Le ministre de la Défense Ashton Carter a ainsi requis début décembre que toutes les unités de combat de l'armée sans exception, y compris l'infanterie ou les forces spéciales, ne soient plus réservées aux hommes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer